Efficacité et tolérance du triméthoprime-sulfaméthoxazole dans les infections ostéo-articulaires. Étude rétrospective sur le CHU de Montpellier - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Efficacité et tolérance du triméthoprime-sulfaméthoxazole dans les infections ostéo-articulaires. Étude rétrospective sur le CHU de Montpellier

Abstract

Le Triméthoprime-sulfaméthoxazole (TMP-SMX) est une alternative pour le traitement oral des infections ostéo-articulaires (IOA). Les données dans la littérature concernant son efficacité et sa tolérance dans les infections non staphylococciques sont encore limitées. L’objectif de notre étude était de comparer efficacité et tolérance de différentes associations contenant du TMPSMX dans différents types d’IOA. Les dossiers des patients avec prescription de TMP-SMX entre 2013 et 2018 pour une IOA ont été analysés. L’échec du traitement était défini comme la persistance/réapparition de signes d’infection, nécessité d’une thérapie de sauvetage ou d’une réintervention chirurgicale. Nous avons étudié l’efficacité chez les patients ayant reçu plus de 15 jours d’une association contenant du TMP-SMX. 131 prescriptions de TMP-SMX pour IOA ont été initiées, 33 (25%) ont dû être interrompu en raison d’une intolérance après une durée médiane de 14 jours (7-21). Les atteintes cutanées et digestives étaient les plus fréquentes respectivement 8,4% et 19% des patients. La survenue d’une intolérance était plus élevée avec les quinolones (17/56) et la rifampicine (17/40) en association mais ne semblait pas diminuer le taux de succès. Pour 89 patients ayant reçu du TMP-SMX plus de 15 jours, en médiane 42 jours (37-84), le taux de succès global était de 73%. Dans les infections à Staphylococcus aureus il était de 65% et 66,7% pour les SARM. Parmi les 33 infections associées au matériel d’ostéosynthèse, 20 étaient à bacilles gram négatif (BGN) ou polymicrobiennes avec un taux de succès de 75%. Quand l’utilisation du TMP-SMX était nécessaire en raison d’alternatives limités (n=49), le taux de succès était de 81,63%. Une incidence élevée d’interruption de traitement pour intolérance suggère un suivi rapproché des associations contenant du TMP-SMX, en particulier associé aux quinolones et à la rifampicine. Le taux de succès semble élevé notamment dans les infections à BGN et polymicrobiennes sur matériel d’ostéosynthèse ou lorsque les alternatives sont réduites.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2019_Perez_Lucas.pdf (3.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02864761 , version 1 (11-06-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02864761 , version 1

Cite

Lucas Perez. Efficacité et tolérance du triméthoprime-sulfaméthoxazole dans les infections ostéo-articulaires. Étude rétrospective sur le CHU de Montpellier. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02864761⟩
55 View
125 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More