Évaluation de la qualité globale et sexuelle durant la première année d'hormonothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du sein - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Évaluation de la qualité globale et sexuelle durant la première année d'hormonothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du sein

Abstract

Introduction: breast cancer requires in 70% of cases prolonged hormone therapy, which can impair the quality of sexual life, which is rarely discussed in consultation. Materials and Method: this prospective, observational, and bicentric study included women with localized breast cancer treated with hormone therapy for 6 months maximum or to initiate it within the next 3 months. The QLQ C30, QLQ BR23, SHQ C22 questionnaires were subject at the inclusion, at 6 and 12 months. The main endpoint was a 5 points in crease in the "sexual activity" dimension of the BR23 questionnaire at 12 months, the secondary criteria were the overall and sexual quality of life assessed by the three questionnaires, at the inclusion, 6 and 12 months. Results: 103 patients were included from May to October 2018, the 80 who completed the questionnaires at inclusion and at 12 months were analyzed. The activity, satisfaction, and sexual pleasure dimensions averaged 29.8, 45 and 50/100 (DS 27.1, 25.0 and 32.0). At 12 months, 30% met the prim ary endpoint, vaginal dryness and the importance of sex life had increased significantly while communication with professionals remained low. Discussion: initially, sex quality scores were low, then vaginal symptoms worsened while communication remained low. Addressing sexual dysfunction combines information, medical and psychological means. Conclusion: early and multidisciplinary management of sexual disorders could improve patients' quality of life, adherence to treatment, and combines prognosis and quality of life.
Introduction : le cancer du sein requiert dans 70% des cas une hormonothérapie prolongée, pouvant altérer la qualité de vie sexuelle, peu abordée en consultation. Matériels et méthode : cette étude prospective, observationnelle, et bicentrique incluait des femmes ayant un cancer du sein localisé traité par hormonothérapie depuis 6 mois maximum ou devant l’initier dans les 3 mois à venir. Les questionnaires QLQ C30, QLQ BR23, SHQ C22 étaient soumis à l’inclusion, à 6 et 12 mois. Le critère de jugement principal était l’augmentation de 5 points de la dimension «activité sexuelle» du questionnaire BR23 à 12 mois, les critères secondaires étant la qualité de vie globale et sexuelle évalués par les trois questionnaires à l’inclusion, 6 et 12 mois. Résultats : 103 patientes ont été incluses de Mai à Octobre 2018, les 80 ayant complété les questionnaires à l’inclusion et à 12 mois ont été analysées. Les dimensions activité, satisfaction, et plaisir sexuel obtenaient des moyennes de 29.8, 45 et 50/100 (DS 27.1, 25.0 et 32.0). A 12 mois, 30 % atteignaient le critère de jugement principal, la sécheresse vaginale et l’importance accordée à la vie sexuelle avaient significativement a augmenté alors que la communication avec les professionnels restait faible. Discussion : initialement, les scores de qualité de vie sexuelle étaient bas, puis les symptômes vaginaux s’aggravaient alors que la communication restait faible. Leur prise en charge allie information, moyens médicaux et psychologiques. Conclusion : Une prise en charge précoce et pluridisciplinaire des troubles sexuels pourrait améliorer la qualité de vie des patientes, l’observance au traitement, et allier pronostic à qualité de vie.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2019_Aptecar_Leticia.pdf (924.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02865071 , version 1 (11-06-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02865071 , version 1

Cite

Leticia Aptecar. Évaluation de la qualité globale et sexuelle durant la première année d'hormonothérapie chez les patientes atteintes d'un cancer du sein. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02865071⟩
155 View
745 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More