Quelles sont les spécificités post-opératoires de la cholécystite aiguë lithiasique gangréneuse ‎? Résultat d’une étude rétrospective avec analyse par score de propension - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Quelles sont les spécificités post-opératoires de la cholécystite aiguë lithiasique gangréneuse ‎? Résultat d’une étude rétrospective avec analyse par score de propension

Noémie Ammar-Khodja
  • Function : Author
  • PersonId : 1151801
  • IdRef : 244968977

Abstract

La cholécystite aiguë lithiasique (CAL) correspond à une inflammation aiguë de la vésicule biliaire suite à l'obstruction partielle ou complète du canal cystique par un calcul. La cholécystite aiguë lithiasique gangréneuse (CALG) est une CAL de grade II, en l'absence de dysfonction systémique ou d'organe, selon les Tokyo Guidelines, pour laquelle il est retrouvé en per opératoire une nécrose de la paroi de la vésicule biliaire. L'objectif de cette étude était de comparer les spécificités post-opératoires des patients opérés pour CALG et pour CAL de grade II non gangréneuse (CALNG). Les patients présentant une CAL, de grade II selon les Tokyo guidelines et ayant bénéficié d'une cholécystectomie dans les 5 premiers jours d'évolution des symptômes entre janvier 2007 et décembre 2016 ont été inclus dans cette étude rétrospective monocentrique avec analyse par un score de propension. Le critère de jugement principal était la comparaison du taux de complications post-opératoires selon le score CCI (comprehensive complication index) entre les patients ayant une CALG et une CALNG de grade II. Les critères de jugement secondaires étaient le taux de complications majeures selon la classification de Clavien-Dindo, le taux de ré-intervention sous anesthésie générale, le taux de complications médicales, le taux d'infection du site opératoire, le taux de complications spécifiques à la cholécystectomie, la durée moyenne d'hospitalisation et le taux de ré-hospitalisation. Durant la période de l'étude, 299 patients présentant une CAL de grade II selon les Tokyo guidelines ont bénéficié d'une cholécystectomie, dont 122 CALG. Après score de propension, le CCI moyen (12,1 vs 2,6, p < 0,01), le taux de complications majeures (18% vs 4,5%, OR= 3.05, 95%CI 1.178; 7.888, p = 0.02) était plus élevé dans le groupe des CALG que dans le groupe CALNG, et principalement les complications médicales (4,9% vs 0,6%, OR= 7.64, 95%CI 0,836-69,776, p=0.07). La mortalité post-opératoire n'était pas significativement différente entre les deux groupes (p=0,35). Il n'existait pas de différence concernant les complications relatives à la chirurgie. En conclusion, cette étude met en lumière le fait que la morbidité majeure des cholécystites aigues gangréneuses est liée aux complications médicales, et non à la forme gangréneuse elle-même qui n'est pas plus pourvoyeuse de complications chirurgicales que les autres CAL de grade II.
Fichier principal
Vignette du fichier
Ammar-Khodja Noémie. Thèse d'exercice. Chirurgie générale (UPJV).pdf (1.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02867821 , version 1 (19-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02867821 , version 1

Cite

Noémie Ammar-Khodja. Quelles sont les spécificités post-opératoires de la cholécystite aiguë lithiasique gangréneuse ‎? Résultat d’une étude rétrospective avec analyse par score de propension. Chirurgie. 2020. ⟨dumas-02867821⟩
357 View
382 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More