Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Dysfonction cardiaque au décours d’un épisode d’insuffisance respiratoire aigüe hypercapnique chez le patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive ayant nécessité un traitement par ventilation non invasive (VNI) et son évolution sous traitement par VNI versus oxygénothérapie au long cours : analyse intermédiaire échocardiographique de l’étude ancillaire de NIVOLD

Résumé : La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une pathologie très fréquente. Elle retentit sur l’appareil cardiocirculatoire par augmentation de la post charge ventriculaire droite et la compression mécanique des cavités cardiaques. Objectif : L’objectif de l’étude était de déterminer la prévalence de la dysfonction cardiaque droite et gauche au décours d’un épisode d’insuffisance respiratoire aigüe hypercapnique (IRAH) chez le patient atteint de BPCO ayant nécessité un traitement par VNI en aigu et analyser l’évolution de sa= fonction cardiaque à 6 mois.
Méthode :
Il s’agit des résultats préliminaires de l’étude ancillaire de l’étude NIVOLD (non invasive ventilation in obstructive lung disease, NCT 03221101). Nous avons inclus des patients atteints de BPCO ayant été pris en charge en soins intensifs respiratoires au CHU de Rouen pour IRAH. Le patient devait être sevré de la VNI depuis au moins 5 jours, sans récidive de l’acidose mais avec une hypercapnie persistante. Une randomisation était effectuée dans le groupe VNI ± OLD versus OLD dans le cadre de l’étude NIVOLD. Les données hémodynamiques échocardiographiques réalisées à l’inclusion et à 6 mois étaient comparées aux données des épreuves fonctionnelles respiratoires et aux résultats des scanners thoraciques.
Résultats :
A partir de la cohorte NIVOLD de Rouen, comprenant 60 patients, nous avons inclus 18 patients. Notre population était âgée de 66 ans et présentait un VEMS moyen à 37%. Cinq patients (27%) avaient un rapport STDVD/STDVG augmenté, en faveur d’un cœur pulmonaire aigu. Six patients (33%) présentaient une PAPS> 35mmHg. La fonction ventriculaire droite était en moyenne altérée avec un index de Tei à 0,64 ± 0,34, une fraction de raccourcissement ventriculaire droite de 33%, un pic du Strain global à 15 ± 5% et un index de désynchronisation ventriculaire droite de 24 ± 16ms. L’emphysème pulmonaire, quantifié au moyen du volume de basse atténuation scanographique, était corrélé en analyse univariée à la PAPS (p = 0,01), au VR (p = 0,01) et inversement corrélé au VEMS (p = 0,01), à l’IMC (p = 0,006). En analyse multivariée, il était inversement corrélé à la surface de l’oreillette droite (p = 0,02). Une amélioration significative du remodelage ventriculaire droit était constatée à 6 mois (p = 0,05), en parallèle d’une amélioration significative de la capnie (p < 0,05).
Conclusion : br>Dans une population de patients atteints de BPCO grave post IRAH ayant nécessité une VNI, le profil cardiaque des patients en post aigu immédiat et l’évolution est dépendante du phénotype de BPCO. L’existence d’un emphysème ou d’une obstruction bronchique va conditionner la sévérité de l’atteinte cardiaque droite. Le profil emphysémateux s’accompagne d’avantage d’altération du gradient de pression de retour veineux, de la précharge cardiaque droite et des pressions pulmonaires. L’amélioration de l’hématose et notamment de la capnie semble s’accompagner d’une amélioration du remodelage des cavités cardiaques droites. Ces conclusions préliminaires seront consolidées par l’analyse de l’ensemble des données de l’étude NIVOLD et la comparaison des bras de randomisation VNI ± OLD versus OLD seule.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02869825
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, June 16, 2020 - 12:10:19 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 10:52:25 AM

File

AZZI Mathilde.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02869825, version 1

Citation

Mathilde Azzi. Dysfonction cardiaque au décours d’un épisode d’insuffisance respiratoire aigüe hypercapnique chez le patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive ayant nécessité un traitement par ventilation non invasive (VNI) et son évolution sous traitement par VNI versus oxygénothérapie au long cours : analyse intermédiaire échocardiographique de l’étude ancillaire de NIVOLD. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02869825⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

34