Euphémisation et hypertrophie des relations marchandes sur Twitch - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Euphémisation et hypertrophie des relations marchandes sur Twitch

Abstract

Twitch est aujourd’hui en pleine croissance : la plateforme de live-streaming achetée par Amazon en 2014 est aujourd’hui leader du marché. Des contenus uniquement portés sur les jeux vidéo, l’offre de la plateforme évolue en même temps qu’un nouveau public voit le jour. L’objectif de ce mémoire est alors de faire le point sur la plateforme et d’analyser les mécanismes marchands sur la plateforme. En se concentrant sur une communauté bien précise – la communauté française Fortnite – ce mémoire cherche alors à rendre compte d’une réalité trop souvent méconnue du grand public.
Le streamer se construit alors une posture et cherche à cadrer sa diffusion en la marquant de son identité. Ainsi, il se différencie des autres diffusions et permet aux spectateurs de le reconnaître facilement. Pourtant, bien loin de cette vision distante du streamer, il cherche également à rentrer en connivence avec le spectateur afin d’instaurer une relation amicale. On sort alors d’un cadre présupposé marchand pour faire entrer la relation dans la sphère de l’intime et donc du non-marchand.
À travers des mécanismes communautaires, le streamer va cependant chercher à encourager le spectateur à investir de l’argent dans le stream et donc le rémunérer. Pourtant, le streamer n’est pas le seul à acteur à conditionner le comportement de ses spectateurs. La plateforme ainsi que la communauté elle-même motivent et incitent l’utilisateur à franchir le pas et donner de l’argent sur cette plateforme.
La relation entre le spectateur et le streamer parait alors être dans une certaine ambiguïté : celle qui brouille les frontières entre le gratuit et le payant, entre le non-marchand et le marchand. Pourtant, la présence de marques dans cette relation vient transformer la nature de cette relation et modifie le schéma de communication. La marque prend alors la place de l’énonciateur, qui vient soit corroborer les propos du streamer soit prendre la parole directement à sa place.
S’intéresser à la relation entre le streamer et le spectateur est alors un outil déterminant pour comprendre la plateforme et les motivations des différents acteurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
LECAPLAIN David_DUMAS.pdf (3.88 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02873972 , version 1 (18-06-2020)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02873972 , version 1

Cite

David Lecaplain. Euphémisation et hypertrophie des relations marchandes sur Twitch. Sciences de l'information et de la communication. 2019. ⟨dumas-02873972⟩
363 View
663 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More