Représentations et mises en récit de la figure de la femme criminelle à la télévision française : études de cas des affaires Besnard, Courjault et Sauvage - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Représentations et mises en récit de la figure de la femme criminelle à la télévision française : études de cas des affaires Besnard, Courjault et Sauvage

Abstract

Ce travail de recherche questionne les modalités de représentation et de mise en récit de la figure de la femme criminelle à la télévision française, en s’appuyant sur un corpus de trois affaires : l’affaire Marie Besnard (soupçonnée d’empoisonnements), l’affaire Véronique Courjault (condamnée pour deux infanticides) et l’affaire Jacqueline Sauvage (condamnée puis graciée pour le meurtre de son mari). À l’intérieur de ce corpus judiciaire, nous avons délimité un corpus médiatique restreint : quatre téléfilms de type « docu-fiction » portant sur ces trois affaires (dont deux sur l’affaire Marie Besnard), une émission de Faites entrer l’accusé (portant sur l’affaire Véronique Courjault), et un reportage issu de Complément d’enquête (portant sur l’affaire Jacqueline Sauvage).
Nous nous sommes en particularité intéressés aux discours portés par ces différents objets médiatiques, et à leur rôle dans le processus de notoriété des affaires auxquelles ils sont consacrés. Cette réflexion nous amène alors à interroger la notion de « fait divers » et les outils participant de sa mise en récit médiatique, notamment dans le cas des crimes « au féminin » sur lesquels nous concentrons notre analyse. Grâce à une démarche sémiologique, nous sommes également amenés à étudier les spécificités liées à la forme et au fond de ces objets, comme éléments participant de cette mise en récit. Les « fictions du réel » et les émissions traitant de faits divers et de sujets de société utilisent en effet des codes susceptibles d’influencer la réception par les téléspectateurs du message qu’elles portent. Enfin, il nous a semblé intéressant de nous pencher sur les liens entre « crimes au féminin » et archétypes dans notre société : cette mise en récit pourrait être nourrie par des figures présentes dans la culture collective, ce qui favoriserait son appropriation par le plus grand nombre.
Fichier principal
Vignette du fichier
FERRY Justine_DUMAS.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02874089 , version 1 (18-06-2020)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02874089 , version 1

Cite

Justine Ferry. Représentations et mises en récit de la figure de la femme criminelle à la télévision française : études de cas des affaires Besnard, Courjault et Sauvage. Sciences de l'information et de la communication. 2019. ⟨dumas-02874089⟩
128 View
369 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More