Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

État des lieux du ressenti des internes en dernière année de médecine générale en Picardie quant à la gestion des opioïdes forts

Résumé : La consommation d'opioïdes forts en France est en nette augmentation, en effet un rapport de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé relève une augmentation de la consommation des opioïdes forts de 150% entre 2006 et 2017. Cette augmentation s'inscrit dans le cadre d'une politique d'amélioration de la prise en charge de la douleur de part notamment des plans ministériels de lutte contre la douleur ayant été mis en place depuis 1998. En parallèle, l'ANSM observe une augmentation des mésusages ainsi que des intoxications et des décès liés à l'utilisation des antalgiques opioïdes qu'ils soient faibles ou forts. Le nombre d'hospitalisations liées à la consommation d'antalgiques opioïdes obtenus sur prescription médicale a augmenté de 167% entre 2000 et 2017. En vue du contexte actuel et en vue d'éclaircir les difficultés relevées par les médecins généralistes dans la gestion des opioïdes forts, le but de ce travail était donc de nous tourner vers nos futurs médecins pour relever leur ressenti et leurs éventuelles difficultés quant à la gestion de cette classe thérapeutique pour savoir s'il serait donc intéressant de renforcer ou non leur formation et de quelle manière. Une étude qualitative par entretien en personne semi dirigés a été réalisée du 11/11/2019 au 23/12/2019 ; ont été inclus les internes en dernière année de DES de médecine générale. Le recrutement des internes a été réalisé par demande par mail. Les entretiens se sont déroulés dans un environnement choisi par l'interne et selon leurs disponibilités. 10 internes ont été inclus. Les internes s'estiment compétents pour la prescription des opioïdes forts mais relèvent des difficultés quant à la gestion des différentes galéniques et des équiposologies. D'autres difficultés sont également relevées mais sembleraient être liées aux problématiques de la pratique de la médecine générale accentuées par leur statut d'interne ou de jeune médecin remplaçant et donc à une confrontation au début de leur activité professionnelle. Les internes satisfaits de leur formation initiale désirent cependant un renforcement de cette formation notamment par des cours ou des formations dédiées à la prise en charge de la douleur. Les internes en dernière année de médecine générale en Picardie se sentent compétents pour la gestion des opioïdes forts mais désirent néanmoins que leur formation initiale soit renforcée.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02875357
Contributor : Bu Santé Upjv <>
Submitted on : Friday, June 19, 2020 - 4:03:47 PM
Last modification on : Saturday, November 21, 2020 - 3:10:41 AM

File

Dupuis Florent. Thèse d'exerc...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02875357, version 1

Collections

Citation

Florent Dupuis. État des lieux du ressenti des internes en dernière année de médecine générale en Picardie quant à la gestion des opioïdes forts. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02875357⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

1