Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pertinence de la prise en charge initiale aux urgences pédiatriques par les internes et son évolution au cours d'un semestre

Résumé : Introduction : la fréquentation des services d’urgences est en constante augmentation, avec un temps d’attente lui aussi en augmentation. Ceci est en partie lié à la charge de travail par patient, avec de nombreux examens complémentaires demandés par les internes, parfois de manière non adaptée et parfois non supervisée. Notre étude avait pour objectif d’évaluer l’estimation de la gravité et la pertinence des prescriptions initiales des internes au CHU de Nîmes, en les comparant aux prescriptions des séniors. Elle a également pour but d’évaluer l’évolution de ces prescriptions au cours du semestre. Méthodes : il s’agissait d’une étude prospective, monocentrique, descriptive réalisée aux urgences pédiatriques du CHU de Nîmes au cours du semestre d’été 2019. Elle comprenait trois évaluations étalées sur le semestre sous forme de cas cliniques et de questionnaires sur les prescriptions initiales (thérapeutiques et d’examens complémentaires) ainsi que sur la gravité et l’orientation proposées par les internes. Nous avons analysé séparément les cas pratiques et théoriques, puis l’évolution entre les périodes grâce au test des rangs appariés de Wilcoxon. Résultats : nous avons mis en évidence une surévaluation globale par les internes de la gravité lors des deux premières périodes. Il n’y avait dans l’ensemble pas de surprescription de la part des internes. On a retrouvé une amélioration, au cours du semestre, chez les internes urgentistes concernant l’estimation de la gravité et la prescription d’examens complémentaires notamment biologiques, qu’on ne retrouve pas chez les internes en médecine générale. On retrouve également une amélioration de la prévision de l’orientation au cours du semestre, ainsi que sur les prescriptions d’examen radiologique entre les deux premières, et d’examen biologique entre les deux dernières périodes. Conclusion : dans notre étude nous avons retrouvé une surévaluation de la gravité mais pas de surprescription par les internes. En plus de la séniorisation en continue, d’autres moyens pour améliorer les prises en charge sont présents comme des cours initiaux et la présence de protocole.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [45 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02882026
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Friday, June 26, 2020 - 11:53:25 AM
Last modification on : Monday, October 19, 2020 - 11:12:24 AM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2019_J...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02882026, version 1

Citation

Stéphanie Jugnet. Pertinence de la prise en charge initiale aux urgences pédiatriques par les internes et son évolution au cours d'un semestre. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02882026⟩

Share

Metrics

Record views

10

Files downloads

6