Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'assurance-maladie aux Pays-Bas : étude comparative avec la France

Résumé : Une comparaison entre des Etats de la CEE permet d'énoncer et d'expliciter les difficultés rencontrées par chacun d'eux. On peut ainsi envisager les réformes à adopter avec une vision plus large. Une approche globale prend en compte des objectifs économiques mais aussi des éléments sociaux tels qu'ils sont définis par l'OMS (18) : - assurer l'égalité devant la santé en réduisant l'écart entre les groupes socioéconomiques ; - ajouter "de la vie en années" en assurant le plein développement et la pleine utilisation du potentiel physique et mental intégral ou résiduel des gens ; - ajouter « de la santé à la vie" en réduisant la morbidité et l'incapacité ; - ajouter "des années à la vie" en luttant contre la mort prématurée. La maîtrise des dépenses de santé doit s'étendre à l'ensemble des secteurs d'un système déséquilibré par un contrôle inégal et limité. Les efforts doivent amener à rééquilibrer le système et être axés essentiellement sur : - une adaptation aux nouveaux besoins créés par l'augmentation du nombre de personnes âgées ; - une meilleure répartition entre médecine de soins et besoins collectifs (santé scolaire, médecine du travail) ; - une meilleure représentation des professionnels unis pour une politique constructive et non limitée à la critique ; - une rationalisation de l'organisation du régime général (ayant-droit, vérification des droits, mode de paiement) ; - une attribution de moyens nécessaires aux ministères concernés pour rendre attractifs les postes d'administrateurs, de médecins et de pharmaciens conseils. Enfin éducation et formation sont au cœur du problème. La recherche de la santé est l'une des aspirations humaines fondamentales mais ne doit pas dévier et mener à une surconsommation. L'éducation de santé a pour but d'amener le "consommateur" à une démarche réfléchie, encadré par des professionnels dont la formation doit s'adapter à de nouvelles notions telles que la santé publique, la prise en charge des maladies chroniques, etc. L'observation des différents systèmes de santé permet, en outre, d'élargir les débats, de prendre conscience que l'objectif de maîtrise des dépenses de santé est lié à l'amélioration de l'efficience et au maintien de l'équité. Cet objectif est l'un des éléments majeurs de la politique de santé des pays européens. La France ne manque pas d'atouts pour affronter un problème situé à mi-chemin entre la médecine et l'économie. L'individualisme est une caractéristique bien française. Si la santé est une notion individuelle, de la capacité collective d'organiser le système de soins dépend le bien-être de chacun. La santé n'a pas de prix, elle a un coût. En conséquence, l'approche économique est incontournable. Elargir la démarche, ne pas se limiter à un débat sur les revenus des professionnels de santé, aborder le problème sans négliger les aspects éducatifs, politiques de cet enjeu qui représente 8,9 % du produit intérieur brut en 1990, tel est le défi à relever.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [45 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02882234
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Friday, June 26, 2020 - 3:19:32 PM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:56:03 AM

File

1992GRE17019_laigle_valerie(1)...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02882234, version 1

Citation

Valérie Laigle. L'assurance-maladie aux Pays-Bas : étude comparative avec la France. Sciences pharmaceutiques. 1992. ⟨dumas-02882234⟩

Share

Metrics

Record views

25

Files downloads

10