Évaluation objective de la reprise sportive et aptitude chez le militaire après ligamentoplastie du croisé antérieur - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Évaluation objective de la reprise sportive et aptitude chez le militaire après ligamentoplastie du croisé antérieur

Abstract

Introduction: the anterior cruciate ligament (ACL) injury is a pathology frequently encountered in athletes, and therefore in soldiers. Surgical management by ACL reconstruction requires several months of rehabilitation with progressive return-to-sport activities. Several studies have focused on the return to sport, always through self-reported questionnaires. The main purpose of our study was to determine as objectively as possible, the rate of return to sport in soldiers at their preinjury level after ACL reconstruction, using military annual sport tests. Method: Our study is retrospective, non-interventional and based on medical records. All patients were military active duty people and did their medical follow-up at Laveran Army Teaching Hospital in Marseille. Results of military annual sport tests were collected in order to compare the sport level before and after ACL reconstruction surgery. The main endpoint was defined as an identical or superior sport test result after surgery compared to the same sport test performed before ACL reconstruction. The secondary endpoint was defined as two identical or superior sport tests results after ACL surgery. A military patient was considered to return to his preinjury sport level if he met the conditions of the primary endpoint. Several variables were studied to identify factors that could influence the return to the preinjury level of sport. Results: 177 military patients were included between January 2011 and December 2017 (94.92% men with a median age of 27.60 years). Among the 144 patients analysed on the primary endpoint, 40.28% returned to their preinjury level of sport after ACL surgery. Among the soldiers who did not return to their preinjury level of sport, 24.29% were medically discharged. High BMI, an isokinetic test at the 8th-9th month with a deficit superior to 30%, long sick leave, late return to military activities (sedentary work and full duty) and type of surgery (semitendinosus and gracilis tendon compared to four-strand single semitendinosus) were associated with a poorer quality of return to sport after ACL reconstruction. Conclusion: Anterior cruciate ligament injury has a significant impact on the operational capability of the French armed forces. The rate of return to sport at the preinjury level after ACL surgery, evaluated objectively by annual sports tests, is 40% in the military patient. Several factors seem relevant to us to be considered in the follow-up of patients in order to optimise their recovery of sport performance and therefore their operational ability.
Introduction : la rupture du ligament croisé antérieur est une pathologie fréquemment rencontrée chez le sportif et donc le militaire. La prise en charge chirurgicale par ligamentoplastie nécessite une rééducation de plusieurs mois avec reprise progressive des activités sportives. De nombreuses études se sont intéressées à la reprise du sport, toujours par l’intermédiaire de questionnaires. L’objectif principal de notre étude était de déterminer le plus objectivement possible, par l’intermédiaire de tests sportifs annuels, le taux de reprise du sport au même niveau chez le militaire après ligamentoplastie. Méthode : notre étude est rétrospective, non interventionnelle, sur dossiers médicaux. Les patients étaient tous militaires et ont effectué leur suivi à l’HIA Laveran à Marseille. Les résultats aux tests sportifs annuels ont été recueillis afin de comparer le niveau sportif avant et après la ligamentoplastie. Le critère de jugement principal était défini par l’obtention d’un résultat à un test sportif, après chirurgie du LCA, identique ou supérieur à ce même test réalisé avant la ligamentoplastie. Le critère de jugement secondaire était défini par l’obtention de résultats à deux tests sportifs identiques ou meilleurs après chirurgie du LCA. Nous avons considéré qu’un militaire retrouvait son niveau sportif antérieur s’il satisfaisait les conditions du critère de jugement principal. Plusieurs variables ont été analysées pour identifier des facteurs pouvant influencer la bonne ou la mauvaise reprise sportive. Résultats : 177 militaires ont été inclus entre janvier 2011 et décembre 2017 (94,92 % d’hommes d’un âge médian de 27,60 ans). Sur les 144 patients analysés sur le critère de jugement principal, 40,28 % ont repris le sport au même niveau après ligamentoplastie du ligament croisé antérieur. Parmi les militaires n’ayant pas retrouvé leurs performances, 24,29 % ont été déclarés inaptes ou réformés. L’IMC élevé, un test isocinétique au 8ème - 9ème mois déficitaire à plus de 30 %, la mise en congés longue maladie, la reprise tardive des activités militaires (en poste sédentaire et sans restriction) et le type de chirurgie (DIDT par rapport au DT4) sont associés à une moins bonne reprise sportive après ligamentoplastie du LCA. Conclusion : la rupture du ligament croisé antérieur a un impact important sur la capacité opérationnelle des forces armées françaises. La proportion de reprise du sport au même niveau après ligamentoplastie du croisé antérieur, évaluée de manière objective par les tests sportifs annuels, est de 40 % chez les militaires. Plusieurs variables nous paraissent pertinentes à prendre en compte dans le suivi de nos patients afin d’optimiser leur récupération des performances sportives et donc leur capacité opérationnelle.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse TRESCOS Florent Evaluation objective de la reprise sportive et aptitude chez le militaire après ligamentoplastie du croisé antérieur(1).pdf (7.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02923673 , version 1 (27-08-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02923673 , version 1

Cite

Florent Trescos. Évaluation objective de la reprise sportive et aptitude chez le militaire après ligamentoplastie du croisé antérieur. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02923673⟩
392 View
345 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More