Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact du suivi ambulatoire par le médecin généraliste sur le risque de ré-hospitalisation précoce

Résumé : Introduction : les ré-hospitalisations précoces sont un réel problème de santé publique à ce jour en France et dans le monde entier, avec des taux de ré-hospitalisation entre 15 à 20% dans le mois suivant l’hospitalisation initiale (dont un quart jugées évitables) entraînant un coût majeur et un taux de morbi-mortalité important. Des facteurs de risque de ré-hospitalisation ont été identifiés. Des programmes d’interventions ont été étudiés : ils sont efficaces mais complexes, et souvent spécifiques à certaines populations. De plus, la multitude des interventions ne permet pas d’avoir une idée précise de l’efficacité de chacune. L’intervention du médecin traitant est très fréquente dans ces programmes. L’objectif principal de notre étude est de comparer le taux de ré-hospitalisation à 3 mois entre les patients ayant eu une consultation avec leur médecin généraliste dans les 7 jours suivant la sortie d’hospitalisation et les patients n'ayant pas eu de suivi. Les objectifs secondaires sont de comparer le taux de passage aux urgences dans les 3 mois, et de déterminer les autres facteurs de risque associés à une ré-hospitalisation précoce. Matériel et méthodes : les patients ont été inclus dans le département de médecine interne au CHU de la Timone et dans le service de médecine polyvalente du CH de Briançon, après accord écrit, sur une période de 3 mois de mars 2019 à mai 2019. Les critères d’exclusion étaient les suivants : âge < 18ans, refus ou impossibilité de donner son consentement, hospitalisation programmée. Le suivi de chaque patient était de 3 mois. Il a été réalisé via un appel téléphonique du patient à 1 mois et 3 mois, un appel téléphonique du médecin traitant, et la consultation des dossiers médicaux hospitaliers. Des courbes de survie ont été réalisées pour chaque facteur étudié, le critère de jugement principal étant la ré hospitalisation via les urgences dans les 3 mois suivant la sortie. Une analyse univariée via le test du log-rank puis une analyse multivariée avec le modèle de Cox ont été réalisées. Résultats : au total, 312 patients ont été inclus. Les résultats montrent que les patients ayant eu un suivi par leur médecin généraliste ont un risque de ré-hospitalisation précoce environ 10 fois inférieur par rapport aux patients n’ayant pas eu de suivi (HR 0,11 IC 95% 0,05 - 0,23 p<0,001). Les autres facteurs de risque significatifs en multivarié sont : un âge supérieur ou égal à 80 ans (HR 1,69 IC 95% 1,04-2,74 p=0,03), l’anémie < 10g/dl (HR 1,88 IC 95% 1,07-3,31 p=0,03) et le nombre d’hospitalisations au cours de l’année précédente (HR pour une deuxième hospitalisation 2,27 avec IC 95% 1,33-3,88 p=0,003 - HR pour une troisième hospitalisation ou plus 2,22 IC95% 1,29-3,80 p=0,004). Discussion : cette étude montre que le suivi par le médecin généraliste en sortie d’hospitalisation est un facteur protecteur majeur de ré-hospitalisation précoce. Les facteurs de risque retrouvés sont l’âge, l’anémie et le nombre d’hospitalisations dans l’année. Elle présente les avantages d’être prospective, multicentrique et sans perdus de vue. Nos résultats concordent avec la littérature en termes de taux de ré-hospitalisation et taux de consultation du médecin généraliste à la sortie. Ces résultats doivent nous amener à penser à l’intérêt de la mise en place d’une consultation systématique à la sortie de l’hôpital. Ceci pourrait faire l’objet d’une étude interventionnelle future.
Complete list of metadatas

Cited literature [59 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02923930
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Thursday, August 27, 2020 - 3:36:59 PM
Last modification on : Sunday, October 25, 2020 - 7:07:33 AM

File

Thèse LANTHEAUME.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02923930, version 1

Citation

Claire Lantheaume, Jeanne Merle. Impact du suivi ambulatoire par le médecin généraliste sur le risque de ré-hospitalisation précoce. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02923930⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

18