Étude de la séroprévalence et de l’incidence du virus de l’hépatite E chez des homosexuels masculins sous prophylaxie pré-exposition contre le VIH - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

No evidence of sexual transmission of HEV among individuals using HIV pre-exposure prophylaxis

Étude de la séroprévalence et de l’incidence du virus de l’hépatite E chez des homosexuels masculins sous prophylaxie pré-exposition contre le VIH

Abstract

Objectives: To investigate the seroprevalence and incidence of hepatitis E virus (HEV) infection in men who have sex with men (MSM) who have been exposed to pre-exposure prophylaxis (PrEP) against HIV as sexual transmission of HEV has been suggested. Methods: A total of 147 PrEP-using MSM and 147 blood donors matched for sex, age and geographical area were tested for anti-HEV IgG and IgM. Among them, 135 have been followed for 1 year, at the end of which serological tests for HEV were performed. Laboratory data on sexual transmitted infections (STIs) and viral hepatitis, including hepatitis A virus (HAV), were collected. Results: Baseline seroprevalence rates in PrEP users were 42.2% (anti-HEV IgG) and 3.4% (anti-HEV IgM). Those of the control blood donors were similar (anti-HEV IgG 43.5% and anti-HEV IgM 4.1%). There was no incident of HEV infection despite the rates of bacterial STIs (incidence rate (IR) = 46.6%) and HAV infection (IR=15.8%). Age was the only risk factor associated with anti-HEV IgG seropositivity at baseline and at the end of follow-up. Conclusion: Sexual transmission is not a major route of HEV infection in MSM, unlike HAV.
Objectif : Étudier la séroprévalence et l’incidence de l’infection par le virus de l’hépatite E (VHE) chez des homosexuels masculins exposés à une prophylaxie pré-exposition (PrEP) contre le VIH, car la transmission sexuelle du VHE a été suggérée. Méthodes : Des sérologies IgG et IgM anti-VHE ont été réalisées sur 147 homosexuels masculins utilisant la PrEP et 147 donneurs de sang appariés sur le sexe, l’âge et la zone géographique. Parmi ces individus, 135 ont été suivis pendant 1 an, au terme duquel les tests sérologiques pour le VHE ont été renouvelés. Des données de laboratoire sur l’occurrence d’infections sexuellement transmissibles (IST) et d’hépatites virales incluant le virus de l’hépatite A (VHA), ont été collectées chez ces sujets. Résultats : Les taux de séroprévalence à l’initiation chez les utilisateurs de PrEP étaient de 42,2% (IgG anti-VHE) et 3,4% (IgM anti-VHE). Ceux des donneurs de sang étaient similaires (IgG anti VHE 43,5% et IgM anti-VHE 4,1%). Il n’y a eu aucun cas incident d’infection par le VHE malgré des taux élevés d’IST bactériennes (taux d’incidence (TI)= 46,6%) et d’infection par le VHA (TI=15,8%). L’âge était le seul facteur de risque associé à la séropositivité IgG anti-VHE à l’initiation et à la fin du suivi. Conclusion : La transmission sexuelle n’est pas une voie majeure d’infection par le VHE chez les homosexuels masculins, contrairement au VHA.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Migueres.pdf (1.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02935355 , version 1 (10-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02935355 , version 1

Cite

Marion Migueres. Étude de la séroprévalence et de l’incidence du virus de l’hépatite E chez des homosexuels masculins sous prophylaxie pré-exposition contre le VIH. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02935355⟩
112 View
185 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More