Perceptions des consommateurs liées à l’utilisation des objets connectés, des applications de santé et des dispositifs médicaux connectés : bénéfices ressentis et réticences associées à leurs utilisations - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Consumer perceptions of the use of connected objects, health applications and connected medical devices : perceived benefits and reluctance associated with their use

Perceptions des consommateurs liées à l’utilisation des objets connectés, des applications de santé et des dispositifs médicaux connectés : bénéfices ressentis et réticences associées à leurs utilisations

Abstract

The emergence of digital tools in the field of health offers new perspectives for R&D as well as for the improvement of the medical service. Recently Agnès Buzin announced the launch of a new platform: « The Health Data Hub ». It is a tool for the secure collection and centralization of medical data that can be made available to healthcare professionals who request it. On 4 April 2019, Inserm and start-up Owkin join forces to accelerate research in artificial intelligence for the benefit of health. These two announcements respond to the government’s growing desire to develop French artificial intelligence and to make France one of the major players in the field. Connected medical devices and healthcare applications go hand-in-hand with this momentum and are becoming more and more likely to become part of the healthcare landscape. According to François-André Allaert, many economists believe that the diffusion of Connected Objects and Health Applications will have a similar impact to what we have experienced with the development of the internet. The final objective of these approaches is to determine the benefits felt by users of health-related connected objects, as well as the reluctance, the obstacles and the possible fears associated with their use.
L’émergence des outils digitaux dans le domaine de la santé offre de nouvelles perspectives autant pour la R&D que pour l’amélioration du service médical. Récemment Agnès Buzin a annoncé le lancement d’une nouvelle plateforme : « Le Health Data Hub ». Il s’agit d’un outil de collecte et de centralisation sécurisé des données médicales pouvant être mises à disposition des professionnels de santé qui en feraient la demande. Le 4 avril 2019, l’Inserm et la start-up Owkin s’associent afin d’accélérer la recherche en intelligence artificielle au bénéfice de la santé. Ces deux annonces répondent au désir grandissant du gouvernement de développer l’intelligence artificielle française et de faire de la France l’un des acteurs majeurs en la matière. Les dispositifs médicaux connectés et applications santé vont de pair avec cet élan et s’installent de plus en plus surement dans le paysage du monde de la santé. Selon François-André Allaert, de nombreux économistes considèrent que la diffusion des Objets Connectés et Applications de Santé aura un impact similaire à ce que nous avons connu avec le développement d’internet. L’objectif final de ces démarches est de déterminer les bénéfices ressentis par les utilisateurs d’objets connectés en santé mais aussi les réticences, les freins et les éventuelles craintes associés à leurs utilisations.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Beliard.pdf (2.86 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02940358 , version 1 (16-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02940358 , version 1

Cite

Arthur Beliard. Perceptions des consommateurs liées à l’utilisation des objets connectés, des applications de santé et des dispositifs médicaux connectés : bénéfices ressentis et réticences associées à leurs utilisations. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02940358⟩
117 View
230 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More