Trajectoire d'un hydrosystème : le Guer amont sous-bassin du Léguer - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Trajectory of an hydrosystem: the upstream Guer, Léguer sub-watershed

Trajectoire d'un hydrosystème : le Guer amont sous-bassin du Léguer

Abstract

The aim of this memoir is to study the historical trajectory of landscape changes and hydrological connectivity in the Guer amont, a sub-watershed of the Leguer. Since the 19th century, this area of Brittany has experienced major changes in it’s agricultural landscape. From a vast bocage with high slopes and small farms, where a very family farming reign. To a landscape of open fields, with grouped plots of land often far from the farms. Thus, the Guer sub-basin knows in its change of landscape a whole agricultural revolution that’s taking place. Moreover, the landscape changes have fairly significant impacts on the hydro system. Indeed, the hydrological connectivity result of water flows dynamics must adapt to the changes of the landscape structure, particularly the levelling of hedges, which has many repercussions: hydro-sedimentary transfers, soil erosion, water pollution, eutrophication, loss of soil fertility, etc. In order to assess the impacts of hydrological connectivity and landscape changes, the first approach of the dissertation is to reconstruct landscape changes through the work of digitalisation. Consequently, the territory from the 1830s to the present can be reconstructed in the form of maps. Thus, we will be able to see the changes that have taken place in the landscape structure but also, in land use patterns throughout the 4 periods. The second approach is to model the hydrological connectivity in the territory using the multi-agent LASCAR model. The model is used to represent the trajectory of water flows and to identify the connected plots in the territory. The different hydrological connectivity, also carried out for the 4 periods, will allow us to understand the relationship between the organization of the landscape structure and the hydrological function in the study area. Also, the current modeling will identify connected and disconnected plots, as well as landscape elements that have a role in flow dynamics. The model will then be verified in the field, which will make it possible to validate the model and illustrate the various connectivity with photographs. Finally, the modeling will provide an analysis index, also represented in the form of a brochure, to help watershed managers identify parcels that require development.
Ce mémoire a pour objectif d’étudier la trajectoire historique des mutations paysagères et des connectivités hydrologiques dans le Guer amont, sous-bassin versant du Léguer. Ce territoire breton a connu depuis le XIXème siècle d’importants changements dans son paysage agricole. Passant d’un vaste bocage aux talus hauts et aux petites exploitations, où règne une agriculture familiale. À un paysage aux champs ouverts, aux parcelles regroupées bien souvent éloignées des exploitations. Ainsi le sous-bassin du Guer connait dans son changement de paysage toute une révolution agricole qui se met en place. Seulement, les mutations paysagères ont des incidences plus ou moins significatives sur l’hydrosystème. En effet, les connectivités hydrologiques issues des dynamiques d’écoulement, sont contraintes de s’adapter aux modifications de la structure paysagère, notamment à l’arasement des haies, entraînant de nombreuses répercussions : transferts hydro-sédimentaires, érosion des sols, pollution de l’eau, eutrophisation, perte en fertilité des sols… Afin d’évaluer les impacts des connectivités hydrologiques et des mutations paysagères, la première approche du mémoire est de reconstruire les évolutions du paysage par digitalisation. Par conséquent, le territoire depuis les années 1830 jusqu’à aujourd’hui pourra être reconstitué sous forme de données cartographiques. Ainsi nous pourrons voir les changements qui se sont opérés dans la structure paysagère mais aussi, dans les modes d’occupation des sols à travers 4 périodes. La seconde approche consiste à modéliser les connectivités hydrologiques dans le territoire à l’aide du modèle multi-agent LASCAR. Le modèle permet de représenter la trajectoire des écoulements et d’identifier les parcelles connectées et déconnectées dans le territoire. Aussi il permet de comprendre le rôle des éléments du paysage comme les haies ou bien encore celui des surfaces de sol, dans les connectivités et déconnectivités. Les différentes connectivités hydrologiques, également réalisées pour les 4 périodes, permettront de comprendre la relation entre l’organisation de la structure paysagère et le fonctionnement hydrologique de la zone d’étude. Aussi, la modélisation actuelle permettra d’identifier les parcelles connectées et déconnectées, ainsi que les éléments du paysage ayant un rôle sur les dynamiques d’écoulement. Le modèle sera par la suite vérifié sur le terrain, ce qui permettra de le valider et d’illustrer par des photographies les différentes connectivités. Enfin, la modélisation permettra de fournir un indice d’analyse, représenté également sous forme de plaquette, afin d’aider les gestionnaires de bassin versant à identifier les parcelles qui nécessite des aménagements.
Fichier principal
Vignette du fichier
MemoireMathildeGuillemois2020.pdf (14.74 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02942640 , version 1 (05-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02942640 , version 1

Cite

Mathilde Guillemois. Trajectoire d'un hydrosystème : le Guer amont sous-bassin du Léguer. Géographie. 2020. ⟨dumas-02942640⟩
349 View
60 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More