Influence d'une stimulation oro-faciale unimodale précoce sur les évènements cardio-respiratoires et l'autonomie alimentaire chez les grands prématurés - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Influence d'une stimulation oro-faciale unimodale précoce sur les évènements cardio-respiratoires et l'autonomie alimentaire chez les grands prématurés

Abstract

Introduction : la stimulation oro-faciale (SOF) comme technique de prévention des troubles de l’oralité reste très controversée chez les nouveau-nés grands prématurés. Les objectifs de cette étude étaient de démontrer que la SOF unimodale réduisait les événements cardio-respiratoires et améliorait l’autonomie alimentaire chez les nouveau-nés grands prématurés. Méthodes : l’étude était randomisée, contrôlée, prospective, unicentrique et portait sur les nouveau-nés prématurés nés entre 26 et 29 SA, avec un âge post natal inférieur ou égal à 33 SA et bénéficiant d’une alimentation entérale exclusive bien tolérée, randomisés en deux groupes : le groupe expérimental recevait une SOF selon un protocole établi sur 10 jours consécutifs et le groupe contrôle. Le critère de jugement principal comportait le nombre d’événements cardio-respiratoires : apnées-bradycardies (avec ou sans désaturations) ou désaturations isolées, évaluées à 4 temps différents : la première tétée autonome, à 4 tétées puis 8 tétées autonomes ainsi qu’à toutes ces tétées confondues. Les critères secondaires comprenaient : la durée d’acquisition de l’autonomie alimentaire, la tolérance du protocole étudié ainsi que la durée d’hospitalisation totale. Des analyses multivariées ont été réalisées selon les paramètres : âge gestationnel, poids de naissance et durée de ventilation totale. Résultats : 17 patients avaient été randomisés dans le groupe expérimental, 18 dans le groupe contrôle. Le nombre d'évènements cardiorespiratoires toutes tétées confondues était significativement diminué dans le groupe recevant la SOF (p= 0,003) en analyse univariée mais pas en analyse multivariée. Aucun signe de mauvaise tolérance n’a été relevé. L’acquisition de l’autonomie alimentaire ainsi que la durée d’hospitalisation étaient similaires dans les 2 groupes. Conclusion : un protocole de SOF unimodale précoce ne permet pas d’améliorer l’évolution cardio-respiratoire ni l’acquisition de l’autonomie alimentaire chez les nouveau-nés grands prématurés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Thèse Sahra Meziane 10-04-20.pdf (6.52 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02951179 , version 1 (28-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02951179 , version 1

Cite

Sahra Meziane. Influence d'une stimulation oro-faciale unimodale précoce sur les évènements cardio-respiratoires et l'autonomie alimentaire chez les grands prématurés. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02951179⟩
40 View
78 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More