Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de la qualité des frottis cervico-utérins réalisés en décubitus latéral : étude comparative rétrospective menée en Seine-Maritime et dans l’Eure

Résumé : Le dépistage du cancer du col de l’utérus (CCU) est insuffisant en France. La réticence des femmes à l’examen gynécologique a été identifiée comme un frein au suivi gynécologique et au dépistage. L’examen gynécologique en décubitus latéral est une alternative à la position gynécologique classique et permet la réalisation d’actes techniques tels que les frottis cervico-utérins (FCU). L’objectif de cette étude rétrospective est d’évaluer la qualité des FCU réalisés en décubitus latéral, et de comparer leur qualité à celle des FCU réalisés en position gynécologique classique. Population et méthodes : Étude comparative, rétrospective et multicentrique. Étaient incluses toutes les femmes ayant eu un FCU réalisé par un des médecins recrutés pour l’étude entre le 1er janvier 2018 et le 1er mai 2020. Les données ont été collectées à partir des dossiers médicaux des patientes. Le critère principal de jugement était la qualité du FCU lors de l’analyse cytologique. Le critère secondaire de jugement était la présence de cellules endocervicales. Résultats : Au total, 447 patientes ont été incluses, 227 dans le groupe décubitus latéral (DL) et 220 dans le groupe position classique (PC). L’âge moyen des patientes était de 42 ans (extrêmes : 20 - 79 ans). Le pourcentage de FCU non satisfaisants dans le groupe DL est de 0,9% avec un intervalle de confiance de [0,1% ; 3,1%] et de 0% dans le groupe PC avec un intervalle de confiance de |0% ; 1,7%]. L’analyse statistique ne met pas en évidence de différence significative quant à la qualité des FCU entre les deux groupes (p=0,52). Le pourcentage de FCU satisfaisants sans cellules endocervicales était quasiment similaire dans les deux groupes (19,1% dans le groupe PC et 20,3% dans le groupe DL). Conclusion : La qualité des FCU réalisés en décubitus latéral dans notre étude n’est pas satisfaisante selon les recommandations nationales. La qualité des FCU semble très peu varier en fonction de la position d’examen gynécologique. La position d’examen ne modifie pas la présence de cellules endocervicales. Une étude de plus grande ampleur et prospective permettrait de confronter ces résultats.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [67 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02961480
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, November 2, 2020 - 3:02:01 PM
Last modification on : Monday, December 28, 2020 - 5:35:42 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 3, 2021 - 6:40:08 PM

File

Ralantoaritsimba_Tiana.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02961480, version 1

Citation

Tiana Ralantoaritsimba. Évaluation de la qualité des frottis cervico-utérins réalisés en décubitus latéral : étude comparative rétrospective menée en Seine-Maritime et dans l’Eure. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02961480⟩

Share

Metrics

Record views

67

Files downloads

109