Obligation vaccinale et compliance des parents : le point de vue des médecins généralistes du Gard et de l’Hérault - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Obligation vaccinale et compliance des parents : le point de vue des médecins généralistes du Gard et de l’Hérault

Abstract

Introduction : la vaccination a subi une recrudescence de méfiance de la part de la population comme du corps médical. La couverture vaccinale française, inférieure à 90%, a permis la réapparition d’épidémies de certaines maladies infectieuses. L’obligation vaccinale a donc été étendue à onze vaccins pour tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Les médecins généralistes, très impliqués dans la vaccination, ont pour rôle de convaincre les patients à vacciner leurs enfants. Objectif : évaluer l’effet de l’obligation vaccinale sur la compliance des parents à la vaccination, selon les médecins généralistes. Méthode : étude observationnelle épidémiologique descriptive, transversale et quantitative. Un questionnaire en ligne a été envoyé aux généralistes du Gard et de l’Hérault. Les réponses ont été décrites à l’aide moyennes, médianes et proportions et comparées entre elles à l’aide des tests appropriés. Résultats : 1805 généralistes ont reçu le questionnaire et 274 questionnaires ont été analysés (taux de réponse de 15,7%). L’obligation vaccinale est accueillie favorablement par 74% des généralistes, 62% trouvent qu’elle facilite la décision de vacciner. En zone rurale, 20% des généralistes ont un taux de refus supérieur ou égal à 8/10 depuis l’obligation vaccinale, contre 9% avant et 21% trouvent qu’elle complique la décision de vacciner. Les vaccins contre l’hépatite B, le Méningocoque C et le ROR sont les plus souvent remis en cause par les parents. Pour justifier leur refus, ils évoquent principalement des réticences et des craintes face aux vaccins, des informations négatives relayées par les médias, le lobbying pharmaceutique, un risque de surexploitation du système immunitaire du nourrisson et des doutes sur leur intérêt et leur efficacité. Les généralistes leur rappellent l’obligation vaccinale dans 36% des cas. Ils mettent plus souvent en avant la gravité des maladies dont protègent les vaccins, ainsi que les risques individuels et collectifs liés à l’absence de vaccination. L’obligation vaccinale a conduit 98% des généralistes à se former en vaccinologie et 21% à modifier leur attitude face à un refus des parents. Conclusion : l’obligation vaccinale contribue à faire accepter plus facilement la vaccination, sauf en zone rurale où le taux de refus a doublé.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2019_Lyps_Claudine.pdf (2.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02964291 , version 1 (12-10-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02964291 , version 1

Cite

Claudine Lyps. Obligation vaccinale et compliance des parents : le point de vue des médecins généralistes du Gard et de l’Hérault. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02964291⟩
35 View
32 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More