Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Alimentation « healthy » & sociabilités numériques : healthy food : pratiques, codes et identité numérique : vers une réinvention de la communication culinaire ?

Résumé : L’alimentation est un phénomène que les individus expérimentent au quotidien. S’il s’agissait d’une pratique vitale à la préhistoire ou dans certaines périodes difficiles, les modèles alimentaires sont aujourd’hui transformés, et s’il ne s’agit pas d’une peur de manquer, une anxiété accompagne les pratiques alimentaires contemporaines, due aux nombreux scandales dont ont fait l’objet certains produits de l’industrie alimentaire. L’alimentation se retrouve donc aujourd’hui au cœur de profonds débats de société, et, à un niveau individuel, elle fait l’objet d’une construction identitaire pour certaines personnes. C’est dans ce contexte que la « healthy food » a pu émerger, et cette pratique alimentaire est un objet de construction identitaire important pour les membres issus de la communauté, qui l’érige au rang de mode de vie.
Pour en comprendre l’intérêt, j'ai mis en exergue les aspects identitaires des pratiques alimentaires healthy. Les choix alimentaires des membres de la communauté healthy sont la conséquence d’une certaine individualisation des pratiques alimentaires. Pourtant, dans le cas des pratiques healthy, on retrouve toujours cette idée d’une pratique citoyenne. En effet, le mangeur sain appréhende ses pratiques selon des enjeux de santé personnelle, mais également d’un point de vue citoyen, par le biais d’une véritable responsabilité éthique et environnementale. Ma recherche a consisté à analyser les différents éléments et stéréotypes qui constituent le healthy, à travers une étude de différents comptes Instagram de la communauté healthy food. L’enjeu final de ma recherche a été de démontrer les enjeux de la construction du healthy food, dans une démarche professionnelle.
À travers le healthy, il existe donc une réelle volonté de réconciliation du corps et de l’esprit, à travers une recherche d’équilibre et d'harmonie. Cela passe par une incarnation de la nourriture à travers une exposition d’un corps correspondant aux normes sociales actuelles, et par des injonctions à la maîtrise de soi. Plus encore, j'ai défini un désir primordial pour l’unanimité des membres de la communauté healthy food : la recherche d’une spiritualité autour de l’alimentation, qui se caractérise par des pratiques comme la slow food ou le mindful eating… Face à ces nouveaux critères, les marques doivent donc travailler leur stratégie de communication pour être en harmonie avec la vision holiste qu’ont leurs cibles de l’alimentation.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02965899
Contributor : Clara Musy <>
Submitted on : Tuesday, October 13, 2020 - 3:58:56 PM
Last modification on : Wednesday, December 16, 2020 - 4:08:37 AM
Long-term archiving on: : Thursday, January 14, 2021 - 7:34:23 PM

File

MICHOU Melanie_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02965899, version 1

Citation

Mélanie Michou. Alimentation « healthy » & sociabilités numériques : healthy food : pratiques, codes et identité numérique : vers une réinvention de la communication culinaire ?. Sciences de l'information et de la communication. 2018. ⟨dumas-02965899⟩

Share

Metrics

Record views

24

Files downloads

14