Quelles connaissances les patients de plus de 75 ans ont-ils de leurs médicaments? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Quelles connaissances les patients de plus de 75 ans ont-ils de leurs médicaments?

Abstract

Les personnes âgées représentent une part importante des patients rencontrés en médecine générale. Dans un objectif de « bien vieillir », les effets iatrogéniques doivent être limités au maximum. Pour cela, les patients doivent avoir une connaissance correcte de leurs médicaments usuels. Ce travail s’applique à évaluer les connaissances acquises de leur traitement par les patients de plus de 75 ans rencontrés en médecine générale. Dans un second temps, les prescriptions médicamenteuses ont été analysées pour déterminer l’influence de certains facteurs (nombre de médicaments, classe médicamenteuse notamment) sur les connaissances. Matériel et méthode : Étude prospective descriptive multicentrique réalisée à l’aide d’un questionnaire papier rempli par les patients âgés de 75 ans ou plus rencontrés en médecine générale. Cette étude a été réalisée sur 7 sites différents du territoire normand durant une période de 4 mois. Les résultats ont été saisis manuellement sur Excel®, puis analysés sur le logiciel R®. Résultats : 124 questionnaires ont été recueillis, 13 ont été exclus et 111 ont été analysés. Le nombre de patients ayant des connaissances correctes de leur traitement varie selon les critères étudiés. 94 patients (84.7%) connaissent correctement les classes médicamenteuses. 70 patients (63.1%) connaissent correctement les classes médicamenteuses et les noms. Seulement 43 patients (38.7%) connaissent correctement les classes médicamenteuses, les noms et les posologies. Le nombre de médicaments a un rôle significatif inversement corrélé sur les connaissances. Conclusion : Les patients âgés connaissent de façon générale mal leurs médicaments. L’ensemble des acteurs médicaux et para-médicaux intervenant auprès d’eux doivent être vigilants. La mise en place d’éducation thérapeutique et l’élargissement de la dispensation médicamenteuse sécurisée semble nécessaire pour limiter le risque iatrogène.
Fichier principal
Vignette du fichier
Lemordant Grare Marianne.pdf (2.78 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02966457 , version 1 (14-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02966457 , version 1

Cite

Marianne Lemordant Grare. Quelles connaissances les patients de plus de 75 ans ont-ils de leurs médicaments?. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02966457⟩
119 View
471 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More