Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La violence en milieu carcéral : étude des facteurs de risque de passage à l’acte dans une population d’hommes détenus en maison d’arrêt

Résumé : Introduction : la violence est une problématique endémique en milieu carcéral (physique, psychologique, contre les autres, contre soi-même) aux conséquences parfois extrêmes (suicide, homicide). Les troubles psychiatriques sont surreprésentés en prison, mais leurs liens avec la survenue de comportements violents sont mal connus. L’objectif de cette étude est de repérer des facteurs de risque psychiatriques présents à l’entrée en détention susceptibles de favoriser l’émergence de comportements violents. Matériel et méthode : une étude observationnelle a été conduite à partir d’un échantillon d’hommes incarcérés en 2012 à la maison d’arrêt de Villeneuve-les-Maguelone (France). Des données sociodémographiques et pénales ont été recueillies et une évaluation psychiatrique standardisée (MINI) a été réalisée chez tous les entrants en détention. Les rapports d’incidents commis par ces sujets ont ensuite été recueillis sur une durée de 12 mois suivant leur incarcération. Résultats : 520 sujets ont été inclus et 134 incidents ont été relevés. Parmi ceux-ci, il y avait 130 incidents violents, dont 125 étaient des agressions envers d’autres détenus ou le personnel, et 5 étaient des gestes auto-agressifs. La majorité des auteurs d’incidents étaient incarcérés pour violences commises sur des personnes ou mixtes (atteinte aux biens et aux personnes) et avaient déjà été incarcérés auparavant (70%). Ils sont 74% à être déjà suivi à l’UCSA avant l’incident. L’âge jeune, le diagnostic de trouble bipolaire et celui de trouble de la personnalité antisociale à l’entrée sont associés significativement avec la survenue d’un incident hétéro-agressif en détention après ajustement sur les facteurs de confusion. Le trouble bipolaire est la pathologie la plus associée au passage à l’acte violent du détenu. Conclusion : d’autres études sont nécessaires devant les biais importants de recueil, afin d’améliorer le repérage des troubles psychiatriques à l’entrée en détention et l’évaluation du risque de violence, dans le but d’optimiser la prévention des comportements violents à l’intérieur de la structure.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02972825
Contributor : Scd Université de Montpellier <>
Submitted on : Tuesday, October 20, 2020 - 4:31:37 PM
Last modification on : Saturday, July 3, 2021 - 3:16:28 AM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_G...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02972825, version 1

Collections

Citation

Margaux Guillotte. La violence en milieu carcéral : étude des facteurs de risque de passage à l’acte dans une population d’hommes détenus en maison d’arrêt. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02972825⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

90