Capacité des variations de la fraction expirée en CO2 à identifier une réponse au remplissage vasculaire de 250mL de cristalloïdes au bloc opératoire : étude REVCO2 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Utility of changes in end-tidal carbon dioxide after volume expansion to assess fluid responsiveness in the operating room: a prospective observational study

Capacité des variations de la fraction expirée en CO2 à identifier une réponse au remplissage vasculaire de 250mL de cristalloïdes au bloc opératoire : étude REVCO2

Abstract

Background: from a physiological viewpoint, changes in end-tidal carbon dioxide (EtCO2) could be a simple, noninvasive, and inexpensive way to monitor changes in cardiac index. This study aimed to assess the utility of changes in EtCO2 as a marker of fluid responsiveness after volume expansion in the operating room. Methods: a prospective observational study was conducted in a tertiary university teaching hospital, from August 2018 to February 2019. A total of 109 non-consecutive, mechanically ventilated adults undergoing neurosurgery in the supine position and equipped with cardiac output monitors were included. Patients with major respiratory disease, arrhythmia, or heart failure were excluded. Volume expansion with 250 ml of saline 0.9% was performed for 10 min to maximise cardiac output during surgery, according to current guidelines. A positive fluid challenge was defined as an increase in stroke volume index of more than 10% from baseline. Changes in stroke volume index (monitored using pulse contour analysis) and EtCO2 were recorded before and after infusion. Results: a total of 242 fluid challenges were performed (26.9% positive challenges). Changes in EtCO2 greater than 1.1% induced by infusions had utility for identifying fluid responsiveness, with a sensitivity of 62.9% (95% confidence interval, 62.5-63.3%) and a specificity of 77.8% (95% CI, 77.6-78.1%). The area under the receiver operating curve for changes in EtCO2 after volume expansion was 0.683 (95% CI, 0.680-0.686). Conclusions: changes in EtCO2 induced by rapid infusion of 250 ml saline 0.9% lacked accuracy for identifying fluid responsiveness in mechanically ventilated patients in the operating room.
Contexte : physiologiquement, les variations de la fraction expirée en CO2 (EtCO2) après un remplissage vasculaire pourraient permettre, de manière simple, non invasive et peu coûteuse, de monitorer les variations de l'index cardiaque (IC). Cette étude évaluait l'utilité des variations de l'EtCO2 en tant que marqueur de la réponse au remplissage vasculaire à la suite d'une expansion volémique au bloc opératoire. Méthodes : une étude observationnelle prospective, menée au CHU de Bordeaux d'août 2018 à février 2019 a inclus des patients ventilés mécaniquement, opérés d’une neurochirurgie en décubitus dorsal et équipés d’un monitorage du débit cardiaque. Les patients souffrant de maladies respiratoires graves, d'arythmie ou d'insuffisance cardiaque ont été exclus. Une expansion volémique de 250mL de sérum salé à 0,9% a été effectuée sur 10 minutes, afin de maximiser le débit cardiaque pendant l'opération, conformément aux recommandations actuelles. Une épreuve positive de remplissage a été définie comme une augmentation du volume d’éjection systolique (VES) de plus de 10% par rapport au niveau de référence. Les variations de VES (monitorées par analyse du contour de l’onde de pouls) et de l'EtCO2 ont été enregistrées avant et après la perfusion. Résultats : un total de 242 épreuves de remplissage vasculaire ont été réalisées chez 109 patients non consécutifs (26,9% d'épreuves positives). Les variations de l'EtCO2 supérieures à 1,1% induites par ces perfusions ont permis d'identifier la réponse au remplissage vasculaire, avec une sensibilité de 62,9% (IC 95% : 62.5-63.3%) et une spécificité de 77,8% (IC 95% : 77.6-78.1%). L'aire sous la courbe ROC des variations de l'EtCO2 après expansion volémique était de 0,683 (IC 95% : 0,680-0,686). Conclusions : Les variations de l'EtCO2 induites par la perfusion rapide de 250mL de sérum salé à 0,9% manquaient de précision pour identifier la réponse au remplissage vasculaire chez les patients sous ventilation mécanique au bloc opératoire. Contexte : physiologiquement, les variations de la fraction expirée en CO2 (EtCO2) après un remplissage vasculaire pourraient permettre, de manière simple, non invasive et peu coûteuse, de monitorer les variations de l'index cardiaque (IC). Cette étude évaluait l'utilité des variations de l'EtCO2 en tant que marqueur de la réponse au remplissage vasculaire à la suite d'une expansion volémique au bloc opératoire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Chauvet.pdf (705.73 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02973966 , version 1 (21-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02973966 , version 1

Cite

Julie Chauvet. Capacité des variations de la fraction expirée en CO2 à identifier une réponse au remplissage vasculaire de 250mL de cristalloïdes au bloc opératoire : étude REVCO2. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02973966⟩
46 View
430 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More