Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Incidence de l'artériopathie des membres inférieurs chez les malades ayant participé à la campagne de dépistage itinérant des complications du diabète en milieu rural : DIABSAT‐ART

Résumé : Contexte et objectifs : les complications dégénératives associées au diabète et leur potentiel gravité justifient un dépistage et un suivi régulier. L’Artériopathie des Oblitérante des Membres Inférieurs (AOMI) est une des complications macro-angiopathiques du diabète et présente quelques particularités. Il est admis que les patients souffrant de pathologies chroniques, et en particulier les malades diabétiques, ont généralement un suivi des complications chroniques en deçà des recommandations actuelles. Pour pallier à ce problème en région Occitanie, un programme de dépistage itinérant des complications chroniques du diabète a été mis en place : DIABSAT. Ce travail rapporte les données préliminaires, portant sur une phase de la campagne gardoise. L’objectif principal était de définir l’incidence de l’AOMI dans la population gardoise, en milieu rural. Les objectifs secondaires étaient de comparer les performances de l’IPS et de l’IPSo dans le dépistage de l’AOMI et de définir l’incidence des atteintes macroangiopathiques périphériques (atteinte carotidienne et anévrisme de l’aorte abdominale). Méthode : inclusion des patients par une IDE lors du dépistage itinérant après mesure des pressions distales et/ou présence d’une claudication intermittente avec complément d’examen par écho-Doppler des troncs supra-aortiques et des membres inférieurs lors d’un second passage. Résultats : lors de passage de l’IDE, 65 patients ont été reçus. 17,5% des IPS et 33,3 % des IPSo étaient pathologiques et 17 patients (6 femmes et 11 hommes) (age moyen : 69,27 ans) ont bénéficié d’un complément de bilan vasculaire au printemps 2018. A l’écho‐Doppler, tous les malades avec IPSo pathologique avaient une atteinte artérielle aux membres inférieurs avec lésions morphologiques. Les anomalies hémodynamiques, au repos étaient peu représentées. Tous les patients qui avaient un IPS bas à la cheville avaient un IPSo bas a l’orteil. 70% d’entre eux présentaient des lésions athéromateuses sévères. Au niveau cervical, l’ED a retrouvé des lésions majoritairement au niveau de l’artère carotide interne proximale ; l’atteinte subclaviere est retrouvée chez la moitié des malades explorés. Aucun anévrisme de l’aorte n’a été mis en évidence. Conclusion : cette campagne a dépisté 17 patients artériopathes, jusque-là non connus. Tous les patients ayant un IPSo abaissé avaient des anomalies, au moins morphologiques, et parfois marquées à l’examen écho-Doppler. L’étude de l’incidence est difficile sur ces données préliminaires. En revanche, nous confirmons l’intérêt des IPS à l’orteil plus efficient que l’IPS à la cheville, chez le patient diabétique présentant une rigidité artérielle.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02974059
Contributor : Scd Université de Montpellier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, October 21, 2020 - 3:16:21 PM
Last modification on : Monday, October 11, 2021 - 1:25:03 PM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_J...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02974059, version 1

Collections

Citation

Sara Jidal. Incidence de l'artériopathie des membres inférieurs chez les malades ayant participé à la campagne de dépistage itinérant des complications du diabète en milieu rural : DIABSAT‐ART. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02974059⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

63