L’hormone anti-müllérienne : rôle, intérêt et comparaisons de techniques de dosages en PMA - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Anti-müllerian hormone: role, interest and comparison of assays methods in medically assisted procreation

L’hormone anti-müllérienne : rôle, intérêt et comparaisons de techniques de dosages en PMA

Abstract

Anti-müllerian hormone (AMH), a protein secreted by granulosa cells, is a quantitative marker of ovarian reserve. Due to its clinical value, the anti-müllerian hormone is a test highly prescribed by doctors, especially in the medically assisted procreation (MAP) department. The antral follicle count (AFC) and the result of the AMH test, are systematically evaluated during a fertility preservation consultation and also as part of the monitoring of ovarian function. Different methods for the measurement of AMH level exist, but none of them is currently available in our hormonology laboratory at Bordeaux University Hospital. The introduction of one of these technical assays in our laboratory could shorten the delay of reaching the result. According to our objectives, our study made it possible to observe the performance and analytical limits of the Biomerieux and Fujirebio technology, by comparing it with Roche technology, known as the reference, by analysing 50 AMH samples, on each of them and evaluating the results. In our study, despite a good agreement between the three assay methods, the importance of an international standard from a diagnostic point of view was once again noted. National medical commissions do strongly insist on the need of setting up an international standard in order to facilitate the development of reference values, decrease inter-laboratory variability and the cost due to repeated assays, as well as to improve patient safety by avoiding poor estimation of values.
L’hormone antimüllérienne (AMH), protéine sécrétée par les cellules de la granulosa, constitue un marqueur quantitatif de la réserve ovarienne. Vu son intérêt en clinique, l’hormone antimüllérienne est une analyse très prescrite par les médecins, surtout dans le service de procréation médicalement assistée (PMA). Le compte de follicules antraux (CFA) et le dosage d’AMH sont systématiquement évalués lors d’une consultation de préservation de la fertilité et dans le cadre du suivi de la fonction ovarienne. Différents tests de dosage d’AMH existent, proposés par différentes techniques, mais actuellement nous n’en disposons pas dans notre laboratoire d’hormonologie au CHU de Bordeaux. L’internalisation de l’analyse pourrait raccourcir le délai de rendu du résultat. Selon nos objectifs, notre étude a permis de s’apercevoir des performances et de limites analytiques des techniques de dosage Biomérieux et Fujirébio, en comparant sur 50 échantillons les résultats d’AMH obtenues par ces techniques, à celle de Roche, dite de référence. Dans notre étude, malgré une bonne concordance entre les trois techniques de dosage, on a remarqué encore une fois l’importance d’un standard international d’un point de vue diagnostique. Les conseils nationaux professionnels médicaux insistent fermement sur la nécessité de mettre en place un standard international afin de faciliter le développement de valeurs de référence, diminuer la variabilité inter-laboratoire et le cout dû aux dosages répétés ainsi que pour améliorer la sécurité des patients en évitant la mauvaise estimation des valeurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Maftei-Ion.pdf (4.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02974459 , version 1 (21-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02974459 , version 1

Cite

Andreea Maftei Ion. L’hormone anti-müllérienne : rôle, intérêt et comparaisons de techniques de dosages en PMA. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02974459⟩
106 View
1999 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More