Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Efficacité de l'hypnose pour l'accompagnement de l'arrêt du tabac : à propos d'un cas

Résumé : Introduction : l'addiction représente un problème de santé publique majeur, aussi bien à l'échelle individuelle que collective. Concernant l'addiction au tabac, un français sur quatre environ consomme du tabac de manière quotidienne. Parmi cette population de consommateur, une partie présente un trouble de l'usage avéré. Aussi, l'hypnothérapie est une technique qui a bénéficié d'un nouvel élan depuis quelques années. Un rapport publié en 2015 par l'INSERM a d'ailleurs confirmé son efficacité dans la prise en charge de certains troubles, mais n'a pas confirmé son efficacité dans la prise en charge de l'addiction au tabac. Parmi leurs conclusions, il était proposé de réaliser des études qualitatives pour mieux appréhender l'ensemble des dimensions thérapeutiques hypnotiques. Ainsi, il nous a semblé intéressant de réaliser et analyser une étude de cas de sevrage tabagique. Matériel et méthode : il s'agit d'une étude de cas qui évalue l'apport de l'hypnose dans le cadre d'un accompagnement de l'arrêt du tabac à 1 mois et 2 ans de suivi. Le critère de jugement principal était l'évaluation de l'impact sur la consommation tabagique de trois séances d'hypnose. Les critères de jugements secondaires étaient l'évaluation : du ressenti global sur les séances d'hypnose, de l'envie de poursuivre le suivi par hypnose, de l'existence de bénéfices secondaires de l'hypnose. Les critères d'inclusion étaient : tabagisme actif, disponibilité pour trois séances à une semaine d'intervalle, disponibilité pour des exercices quotidiens, avoir une addiction au moins légère selon le DSM-V, se sentir prêt à diminuer voire arrêter sa consommation. L'intervention hypnotique consistait en trois séances réalisées chacune à une semaine d'intervalle. Le recueil de données s'est fait par enregistrement audio retranscrit et questionnaires en format papier et informatique. Résultats : 1 mois de l'intervention, la patiente n'avait pas repris la consommation de tabac, sans difficultés apparentes. À 2 ans de l'intervention, la patiente a rapporté ne pas avoir fumé pendant 7 mois après l'intervention, puis a repris progressivement sa consommation au décours d'une contrariété. Aussi, elle utilise les bienfaits de l'hypnose pour gérer certaines situations anxiogènes. Elle souhaiterait réaliser de nouvelles séances d'hypnose pour gérer ses envies actuelles qui ne sont pas contrôlées par les traitements substitutifs. Enfin, ces séances lui ont permis d'avoir plus confiance en elle et sur ses capacités à arrêter sa consommation de tabac. Conclusion : l'hypnose semble être une option thérapeutique intéressante dans l'accompagnement de la prise en charge d'un trouble de l'usage tabac. De nouvelles études sont nécessaires pour confirmer ces résultats.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [72 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02977203
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Saturday, October 24, 2020 - 11:37:29 AM
Last modification on : Saturday, November 7, 2020 - 3:12:30 AM

File

Med_generale_2020_Joachin.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02977203, version 1

Collections

Citation

Hugo Joachin. Efficacité de l'hypnose pour l'accompagnement de l'arrêt du tabac : à propos d'un cas. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02977203⟩

Share

Metrics

Record views

53

Files downloads

30