Analyse des facteurs du sous-diagnostic du syndrome des jambes sans repos par les médecins généralistes : étude qualitative réalisée auprès de médecins généralistes de Nouvelle Aquitaine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Analysis of the factors of underdiagnosis of restless legs syndrome by general practitioners

Analyse des facteurs du sous-diagnostic du syndrome des jambes sans repos par les médecins généralistes : étude qualitative réalisée auprès de médecins généralistes de Nouvelle Aquitaine

Abstract

Introduction: in France, 8.5% of the general population is concerned by Restless Legs Syndrome (RLS). It can be severe enough to need a treatment. Prevalence studies showed that this syndrome could be underdiagnosed by general practitioners. The lack of knowledge is the most claimed argument. The aim of our study was to research and analyze the various factors that could explain this under diagnosis. Methods: a qualitative study using semi-direct interviews with general practitioners working in Nouvelle-Aquitaine was carried out. It was conducted in parallel with a literature review. A joint analysis of these interviews and the literature review revealed various reasons for this under-diagnosis. Results: 10 interviews provided data saturation. No literature article on the reasons for the under-diagnosis of RLS in primary care was found, the scope of the research had to be broadened. Analysis of the data revealed that the under diagnosis is multi-factorial. Under diagnosis would depend on characteristics specific to the symptomatology, characteristics inherent in the training of doctors and their interest in this pathology, and finally on the attitude of patients. Conclusion: RLS suffers from a lack of knowledge on the part of both patients and physicians. It can be easily confused with other more frequent and better known pathologies. Finally, it suffers a lack of recognition, its very existence is called into question, and it may not be considered as a serious pathology.
Introduction : le syndrome des jambes sans repos (SJSR) touche 8,5% de la population générale en France. Il peut être suffisamment sévère pour nécessiter un traitement. Les études de prévalence ont montré que ce syndrome serait sous-diagnostiqué par les médecins généralistes. L’argument du manque de connaissance est le plus revendiqué. Le but de notre étude était de rechercher et d’analyser les différents facteurs pouvant expliquer ce sous-diagnostic. Méthode : une étude qualitative par entretien semi directif auprès de médecins généralistes exerçant en Nouvelle-Aquitaine a été réalisée. Elle a été menée en parallèle d’une revue de la littérature. Une analyse conjointe de ces entretiens et de la revue de la littérature a permis de faire ressortir diverses raisons permettant d’expliquer ce sous-diagnostic. Résultats : 10 entretiens ont permis d’obtenir une saturation des données. Aucun article de la littérature portant sur les raisons du sous-diagnostic du SJSR en médecine générale n’a été trouvé, il a fallu élargir le champ de recherche. L’analyse des données révélait que le sous-diagnostic est plurifactoriel. Le sous-diagnostic dépendrait de caractéristiques propres à la symptomatologie, de caractéristiques inhérentes à la formation des médecins ainsi qu’à l’intérêt qu’ils portent à cette pathologie et enfin à l’attitude des patients. Conclusion : le SJSR souffre d’un manque de connaissance de la part des patients comme des médecins. Il peut être aisément confondu avec d’autres pathologies plus fréquentes et mieux connues. Enfin, il subit un manque de reconnaissance, son existence même est remise en cause et il peut ne pas être considéré comme une pathologie grave.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Doucet-Caous.pdf (914.76 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02977219 , version 1 (24-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02977219 , version 1

Cite

Camille Doucet-Caous. Analyse des facteurs du sous-diagnostic du syndrome des jambes sans repos par les médecins généralistes : étude qualitative réalisée auprès de médecins généralistes de Nouvelle Aquitaine. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02977219⟩
34 View
596 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More