Pratiques des médecins généralistes des Bouches-du-Rhône en matière d'électrocardiographie : utilités et indications - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Pratiques des médecins généralistes des Bouches-du-Rhône en matière d'électrocardiographie : utilités et indications

Abstract

Introduction : le médecin généraliste joue un rôle de pivot central dans l’organisation des soins primaires, on compte, parmi ses missions, le dépistage des pathologies cardiovasculaires, la gestion de l’urgence. Les dernières données de l’Observatoire de Médecine Générale, relèvent que 32,3% des consultations ont été en rapport avec une pathologie cardiovasculaire. L’électrocardiogramme semble un outil propice à l’exercice des missions du médecin généraliste concernant les pathologies cardiovasculaires. Objectif : étudier les pratiques des médecins généralistes des Bouches-du-Rhône en matière d’électrocardiographie : taux d’équipement ECG, connaissance de la télé-expertise cardiologique, fréquence d’utilisation et confiance en l’interprétation. Matériels et méthodes : enquête de pratiques, descriptive, quantitative, observationnelle, réalisée via un questionnaire individuel, anonyme et auto-administré, en ligne. Le recueil de données s’est déroulé sur trois mois, de début mars à fin mai 2020.Le taux de réponse par sollicitation directe est de 35%. Résultats : parmi les 162 médecins généralistes répondants à notre étude : 46,2% sont des hommes et 53,7% sont des femmes. Le type d’exercice le plus représenté est en groupe de médecins (52%), l’âge semble influer sur le type d’exercice. 96,3% des cabinets de médecine générale sont situés à moins de 30 kilomètres d’un service d’Urgences.56,8% des médecins de notre étude obtiennent une consultation cardiologique en moins d’une semaine. Trois facteurs influent significativement sur ce délai de consultation : l’âge du médecin (p-value : 0,02), la taille de la ville (p-value : 0,028), et l’exercice en consultations libres (p-value : 0,016). Seuls 17% des médecins interrogés ont connaissance d’une télé-expertise cardiologique hospitalière concernant l’ECG, l’analyse statistique n’a montré aucun facteur explicatif. 60,5% des médecins généralistes de notre étude sont équipés d’un ECG à leur cabinet. La taille de la ville d’exercice (p-value : 0.01), et le mode de consultation (p-value : 0,02) influent significativement sur l’équipement ECG. La peur de l’impact médico-légal liée à une erreur d’interprétation (60%), et la proximité et l’accessibilité des cardiologues (52%) sont les principaux freins à l’équipement. L’électrocardiographe est utilisé à 100% comme un outil de l’urgence, et à 43% dans le cadre du suivi des maladies cardiovasculaires. Parmi les médecins équipés : 79,6% ont une interprétation automatisée, et tous réalisent une lecture personnelle de leurs tracés.76,5% réalisent des ECG de manière hebdomadaire.75,5% des médecins équipés s’estiment autonomes et confiants dans l’interprétation d’un ECG : la fréquence d’utilisation influe significativement sur le degré de confiance (p value : 0,005). Conclusion : l’ECG en médecine générale est un outil impactant quel que soit le mode de consultation, car il aura toujours sa place tant dans l’aigu que dans le chronique, à propos des maladies cardiovasculaires, qui représentent une part majeure de l’activité d’un médecin généraliste. Aussi, afin de pallier à la sous-utilisation dans le suivi, plusieurs pistes apparaissent intéressantes : déléguer la partie technique de l’acte ECG et repenser la logistique des consultations en convoquant les patients éligibles sur des créneaux spécifiquement dédiés à la réalisation d’un ECG.
Fichier principal
Vignette du fichier
The`se Drif Sami.pdf (5.83 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02977828 , version 1 (26-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02977828 , version 1

Cite

Sami Drif. Pratiques des médecins généralistes des Bouches-du-Rhône en matière d'électrocardiographie : utilités et indications. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02977828⟩
60 View
152 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More