Impact de l'état nutritionnel sur le devenir à court terme dans le post-AVC - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Impact of nutritional status on short-term outcomes in the post-stroke

Impact de l'état nutritionnel sur le devenir à court terme dans le post-AVC

Abstract

Impact of nutritional status on short-term outcomes in the post-stroke Introduction: pre- and post-stroke undernutrition is responsible for increased length of hospitalization, poor functional prognosis and increased mortality in the medium term. However, the prevalence of undernutrition on admission to neurovascular units and during the acute phase of stroke remains debated. The objective of this work is to study the prevalence of undernutrition, its risk factors and its impact on short-term prognosis in post-stroke. Method: 3-month retrospective study of prospectively collected data from a population admitted to the Bordeaux University Hospital’s Intensive neurovascular unit for stroke ≤ 24h. Patients were included if they had been screened of undernutrition with MNA-SF within 48 hours of hospitalization. The variables of interest were socio-demographic elements, history, drug treatment, Rankin score and FOIS scale before hospitalization. Patients were assessed for swallowing as soon as possible. Reassessment at day 7 included weight, NIHSS, Rankin and occurrence of complications. Results: fifty-six patients were analyzed on admission and 46 reassessed (and 1 death). According to the MNA-SF, 59% of patients at admission had an impaired nutritional status. Institutional living, the presence of a caregiver, polymedication, a pre-stroke Rankin score ≥ 3 and pre-existing swallowing disorders are risk factors for undernutrition on admission. In the undernourished population on admission, there is a trend towoards increasing length of hospitalization (p=0.06). At day 7, 46,5% of patients had weight loss ≥ 2%. Conclusion: the prevalence of undernutrition on admission to neurovascular services is very high and undernutrition may worsen during the first few days of hospitalization. We have highlighted some risk factor that can be identified upon admission.
Introduction : la dénutrition pré et post-AVC est responsable d’une augmentation de la durée d’hospitalisation, d’un mauvais pronostic fonctionnel et d’une augmentation de la mortalité à moyen terme. Cependant, la prévalence de la dénutrition à l’admission en UNV et à la phase aigüe de l’AVC reste débattue. L’objectif de ce travail est d’étudier la prévalence de la dénutrition, ses facteurs de risque et son impact dans le pronostic à court terme en post-AVC. Méthode : étude rétrospective sur 3 mois de données recueillies de manière prospective d’une population admise à l’USINV du CHU de Bordeaux pour AVC ≤ 24h. Les patients étaient inclus s’ils avaient bénéficié d’un dépistage de la dénutrition par MNA-SF dans les 48h suivant l’hospitalisation. Les variables d’intérêt retenues étaient les éléments sociodémographiques, les antécédents, le traitement médicamenteux, le score de Rankin et la FOIS avant l’hospitalisation. Les patients bénéficiaient d’une évaluation de la déglutition dès que possible. La réévaluation à J7 comprenait le poids, le NIHSS, le Rankin et la survenue de complication. Résultats : cinquante-six patients ont été analysés lors de l’admission et 46 réévalués (et 1 décès). Selon le MNA-SF, 59% des patients à l’admission présentaient un état nutritionnel altéré. La vie en institution, la présence d’un(e) auxiliaire de vie, la polymédication, un score de Rankin ≥ 3 avant AVC et des troubles de déglutition préexistants sont des facteurs de risque de dénutrition à l’admission. Dans la population dénutrie à l’admission, on note une tendance à l’augmentation de la durée d’hospitalisation (p=0,06). A J7, 46,5% des patients présentaient une perte de poids ≥ 2%. Conclusion : la prévalence de la dénutrition à l’admission dans les services de neuro-vasculaire est très élevée et la dénutrition peut s’aggraver lors des premiers jours d’hospitalisation. Nous avons mis en évidence certains facteurs de risque pouvant être repérés dès l’admission.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_Spe_2020_Lataste.pdf (2.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02982724 , version 1 (28-10-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02982724 , version 1

Cite

Manon Lataste. Impact de l'état nutritionnel sur le devenir à court terme dans le post-AVC. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02982724⟩
50 View
256 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More