Étude du lien entre mémoire autobiographique et traits schizotypiques en population non clinique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Étude du lien entre mémoire autobiographique et traits schizotypiques en population non clinique

Laurie Rogez
  • Function : Author
  • PersonId : 1080759

Abstract

This study aims to explore the link between autobiographical memory (AM) and schizotypal traits in general population from a dimensional perspective. As literature tends to highlight the existence of a continuum of schizophrenic disorders, the idea is to probe the extent to which this notion is expressed in neurocognitive processes such as AM. For this, 53 participants answered an online LimeSurvey questionnaire consisting of the SPQ (Schizotypal Personality Questionnaire) and a questionnaire assessing autobiographical memories. The results indicate significant correlations between the number of perceptual details and the scores for the Cognitive Perceptive (R = 0.276; p <.05) and Interpersonal (R = 0.347; p <.05) factors, as well as with the total score in SPQ (R = 0.303; p <.05). A significant correlation is also demonstrated between the number of thoughts reported and the Cognitive Perceptive factor score (R = 0.351; p <.05), and with the total score on SPQ (R = 0.327; p <.05). Finally, a significant link is observed between emotional valence of memory and the Interpersonal factor (R = -0.329; p <.05). Highlight specificities of AM among people with high schizotypal traits supports the continuum hypothesis by identifying characteristics that are distinct both from general population, but also from those present in clinical population.
Cette étude a pour objectif d’explorer le lien entre la mémoire autobiographique (MA) et les traits schizotypiques en population générale dans une perspective dimensionnelle. La littérature tendant à mettre en évidence l’existence d’un continuum des troubles schizophréniques, l’idée est de sonder dans quelle mesure cette notion s’exprime-t-elle au sein de processus neurocognitifs tels que la MA. Pour cela, 53 participants ont répondu à un questionnaire LimeSurvey en ligne composé du SPQ (Schizotypal Personality Questionnaire) et d’un questionnaire évaluant les souvenirs autobiographiques. Les résultats indiquent des corrélations significatives entre le nombre de détails perceptifs et les scores aux facteurs Cognitifs Perceptif (R= 0.276 ; p <.05) et Interpersonnel (R = 0.347 ; p <.05) ainsi qu’avec le score total au SPQ (R= 0.303 ; p <.05). Il est également mis en évidence une corrélation significative entre le nombre de pensées rapportées et le score au facteur Cognitif Perceptif (R= 0.351 ; p <.05), et avec le score total au SPQ (R= 0.327 ; p <.05). Enfin, il est observé un lien significatif entre la valence émotionnelle du souvenir et le facteur Interpersonnel (R= -0.329 ; p <.05). La mise en évidence de spécificités de la MA chez les personnes ayant de hauts traits schizotypiques étaye l’hypothèse d’un continuum en identifiant des caractéristiques distinctes à la fois du tout-venant, mais également de celles présentes en population clinique.
Fichier principal
Vignette du fichier
ROGEZ_Laurie_M2.pdf (510.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02985855 , version 1 (02-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02985855 , version 1

Cite

Laurie Rogez. Étude du lien entre mémoire autobiographique et traits schizotypiques en population non clinique. Psychologie. 2020. ⟨dumas-02985855⟩
233 View
528 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More