Madame Roland et Helen Maria Williams : une écriture genrée et personnelle de l'histoire - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Madame Roland et Helen Maria Williams : une écriture genrée et personnelle de l'histoire

Abstract

Les femmes autrices ont été particulièrement délaissées par la recherche littéraire, tout comme le bouleversement qui se produit dans la construction identitaire des européens à la fin du XVIIIe siècle. Les trop peu considérées Manon Roland et Helen Maria Williams offrent un exemple frappant de l’influence mutuelle de l’écriture, du genre et de l’histoire dans leur évolution personnelle. Les Mémoires de Madame Roland et deux volumes des Letters From France d’Helen Maria Williams feront donc l’objet d’une étude comparatiste qui permettra une meilleure compréhension des problématiques de cette fin de siècle. Ce mémoire propose d’observer les tensions qui ressurgissent dans les œuvres du corpus entre l’histoire, le genre et la perception du « moi » au sein de l’écriture intimiste. La recontextualisation de ces différentes questions dans le paysage social et culturel du XVIIIe siècle suggère que les formes des mémoires et de la lettre viatique conviennent davantage aux femmes à cette époque. Cependant, la première tension qui s’exerce entre histoire et individualité met en exergue le paradoxe de la publication de l’intime, mais aussi de l’intériorisation du politique. Par ailleurs, des frictions s’opèrent entre l’idéal de liberté qui inspire les autrices et l’emprisonnement physique dont elles sont victimes. Nous constatons en outre que leur tentative d’émancipation des codes de genres est particulièrement nuancée et ambiguë dans l’écriture. Finalement, l’influence de l’histoire et du genre sur la construction de l’identité est indéniable, mais les autrices utilisent l’écriture pour rééquilibrer les pouvoirs et affirmer une domination de leur force morale sur certains éléments.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire-2020-LICE-DAGUE_Fanny.pdf (1.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02987009 , version 1 (03-11-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02987009 , version 1

Cite

Fanny Dague. Madame Roland et Helen Maria Williams : une écriture genrée et personnelle de l'histoire. Sciences de l'Homme et Société. 2020. ⟨dumas-02987009⟩
130 View
249 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More