L'allaitement chez les Babouins Olives : apports sur la compréhension de la lactation chez les primates - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

L'allaitement chez les Babouins Olives : apports sur la compréhension de la lactation chez les primates

Abstract

Objective: the aim was to identify what is learned or instinctive in the breastfeeding of non-human primates. Material and Method: a prospective observational study was conducted at the primatology station of Rousset sur Arc (CNRS) between May and July 2019 corresponding to 58 hours of observations. It included 12 pairs of Baboon Olive motherchild between the ages of 0 and 45 days. In this work, the quality of breastfeeding was evaluated thanks to the duration of suckings, the maintenance of the infant by the mother, the number of stalls of the new-born during sucking. Parity and age of the infant were used as a proxy for the mothers' experience. The ANOVA method was used for the statistical analyses. To assess the significance of the various correlations studied, a significance threshold was defined by a p <0.05. Result: The increase in parity is correlated with better maintenance of the new-born by its mother (p = 0.007). The more experienced females spontaneously reposition themselves during the suction compared to the primiparous (p = 0.0003 and r = 0.98). Discussion: However, the notion of learning is difficult to assess in non-human primates, especially through the possible bias resulting from interaction with the other members of the group. Conclusion: These results therefore suggest that the quality of posture could be linked to a form of learning as in modern humans.
Objectif : le but était d’identifier ce qui relève de l’apprentissage ou de l’instinct dans l’allaitement maternel des primates non-humains. Matériel et Méthode : une étude prospective observationnelle a été menée à la station de primatologie de Rousset-sur-Arc (CNRS) entre mai et juillet 2019 correspondant à 58h d’observations. Elle incluait 12 couples de Babouin Olive mère-enfant entre l’âge de 0 et 45 jours. Dans ce travail, la qualité de l’allaitement a été évaluée grâce à la durée des succions, le maintien du nourrisson par la mère, le nombre de décrochage du nouveau-né lors de la succion. La parité et l’âge du nourrisson ont été utilisées comme approximations de l’expérience des mères. La méthode ANOVA (analyse de la variance) a été utilisée pour les analyses statistiques. Pour évaluer la significativité des différentes corrélations étudiées, un seuil de significativité était défini par un p < 0,05. Résultat : l’augmentation de la parité est corrélée à un meilleur maintien du nouveau-né par sa mère (p = 0,007). Les femelles plus expérimentées se repositionnent spontanément au cours de la succion par rapport aux primipares (p = 0,0003 et r = 0,98). Discussion : cependant, la notion d’apprentissage est difficile à évaluer chez les primates non-humains, notamment par le biais possible issu de l’interaction avec les autres membres du groupe. Conclusion : ces résultats suggèrent donc que la qualité du maintien pourrait être liée à une forme d’apprentissage comme chez l’Homme moderne.
Fichier principal
Vignette du fichier
ATTIA_ALLAITEMENT_CHEZ_LES_BABOUINS_OLIVES.pdf (1.73 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02987085 , version 1 (03-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02987085 , version 1

Cite

Rachel Attia. L'allaitement chez les Babouins Olives : apports sur la compréhension de la lactation chez les primates. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-02987085⟩
51 View
138 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More