Analyse rétrospective sur trois ans des Interventions Pharmaceutiques au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Retrospective analysis of Pharmaceutical Interventions over three years at the Toulouse University Hospital Center

Analyse rétrospective sur trois ans des Interventions Pharmaceutiques au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse

Abstract

Clinical pharmacy has a major role to secure drug circuit and to prevent iatrogen events. Pharmaceutical analysis can generate pharmaceutical interventions (PI) for prescribers, in order to optimize prescribtions. At the Toulouse University Hospital, between 2016 and 2019, 59,325 IPs were performed in the prescription assistance software. Analysis of these PIs shows that : - most frequent PIs concern inappropriate dosages (more than 25%), untreated indications (14.1%), non-compliances with guidelines (14.1%), inappropriate routes or administrations (11, 2%), and errors related to computerization (9%) ; - 50% of the PIs relate to 35 molecules, mainly drugs for nervous system, blood, digestive/metabolic and cardiovascular systems. A detailed analysis of these PIs is presented. These results are broadly similar to the data presented in the literature. Several areas for improvement can thus be considered : - the optimization of prescription assistance software, through improvement of product sheets, use of protocols or optimization of alerts ; - the harmonization of pharmaceutical practices (writing and coding of interventions) ; - communication to prescribers and pharmacists, especially juniors, about most frequent pharmaceutical interventions.
La pharmacie clinique joue un rôle majeur dans la sécurisation du circuit du médicament et la lutte contre l’iatrogénie. L’analyse pharmaceutique permet de générer des interventions pharmaceutiques (IP) à destination des prescripteurs, en vue d’optimiser la prescription. Au CHU de Toulouse, entre 2016 et 2019, 59 325 IP ont été réalisées dans le logiciel d’aide à la prescription. L’analyse de ces IP montre que : - les IP les plus fréquentes concernent une posologie inadaptée (plus de 25 %), une indication non traitée (14,1 %), une non-conformité aux référentiels (14,1 %), une voie ou administration inappropriée (11,2 %), et des erreurs liées à l’informatisation (9 %) ; - 50 % des IP sont relatives à 35 molécules, principalement des médicaments du système nerveux, du sang, des systèmes digestif/métabolique et cardiovasculaire. Une analyse détaillée de ces IP est présentée. Ces résultats sont globalement similaires aux données présentées dans la littérature. Ils nous permettent d’envisager plusieurs axes d’amélioration : - l’optimisation du logiciel d’aide à la prescription, au travers de l’amélioration des fiches produits, l’utilisation de protocoles ou l’optimisation des alertes ; - un travail d’harmonisation des pratiques pharmaceutiques (rédaction et codage des interventions) - une communication auprès des prescripteurs et pharmaciens, notamment juniors, sur les interventions pharmaceutiques les plus fréquentes
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2020_Tarré.pdf (1.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02988334 , version 1 (04-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02988334 , version 1

Cite

Aude Tarré. Analyse rétrospective sur trois ans des Interventions Pharmaceutiques au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02988334⟩
86 View
234 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More