Adénocarcinome bronchique avec réarrangements des gènes ALK ou ROS1 : du diagnostic à la thérapie ciblée - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Adénocarcinome bronchique avec réarrangements des gènes ALK ou ROS1 : du diagnostic à la thérapie ciblée

Abstract

Le cancer bronchique est le 4ème cancer le plus répandu dans le monde et le 1er en termes de mortalité, homme et femme confondus. La cause principale est le tabac. L’adénocarcinome est le type histologique majoritaire parmi les différents types de cancers bronchiques. Les réarrangements des gènes ALK et ROS1, codant des récepteurs à activité tyrosine kinase (RTK) sont présents dans 3-7% et 1-3% respectivement. Ils engendrent une suractivation des voies de signalisation sous-jacentes impliquées dans la prolifération, la migration et la survie cellulaires. Les cellules malignes portant une de ces anomalies moléculaires sont sensibles aux Inhibiteurs de Tyrosine Kinase, mieux tolérés en général qu’une chimiothérapie classique. Afin d’établir l’éligibilité des patients à ce type de thérapie ciblée, l’Institut National du Cancer recommande la recherche de certaines anomalies moléculaires, dont le réarrangement des gènes ALK et ROS1 chez tous les patients présentant un CBNPC métastatique ou localement avancé, non malpighien, dans le cadre de l’autorisation de mise sur le marché ou d’essais cliniques. La technique de première intention pour le diagnostic de ces réarrangements est l‘immunocytochimie confirmée par une FISH en cas de résultats positifs. Au laboratoire de biologie cellulaire de la Timone à Marseille, entre 2017 et 2018, 72 ICC ont été réalisées dans le cadre du diagnostic ou du suivi de CBNPC non malpighien dans des liquides de ponction. Cinq se sont révélées douteuses et 3 positives. Parmi ces résultats, la FISH a permis de confirmer la présence de réarrangements chez 4 patients : 1 est porteur d’un réarrangement de ROS1 et 3 sont porteurs d’un réarrangement d’ALK. Les ITK de première ligne prescrits sont le crizotinib ou l’alectinib.
Fichier principal
Vignette du fichier
BOULLAND Sandra. Thèse d'exercice 2020.pdf (4.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02989481 , version 1 (05-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02989481 , version 1

Cite

Sandra Boulland. Adénocarcinome bronchique avec réarrangements des gènes ALK ou ROS1 : du diagnostic à la thérapie ciblée. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-02989481⟩
144 View
618 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More