Activité physique et cancer du sein : observation des pratiques des médecins généralistes et cancérologues des Alpes-Maritimes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Physical activity and breast cancer: a screening of general practitioners and oncologists practices in Alpes-Maritimes.

Activité physique et cancer du sein : observation des pratiques des médecins généralistes et cancérologues des Alpes-Maritimes

Abstract

Background: Physical activity as a non-medication intervention in breast cancer represents an opportunity to improve patients clinical benefits and treatments side-effects. General practitioners and oncologists can play a major role in physical activity promotion and patients behavior. The objective of this study was to observe professionals behaviors regarding physical activity promotion in breast cancer and evaluate the potentials barriers.
Method: An anonymous and computerized questionnaire was mailed to obtain detailed information about physicians behaviors regarding physical activity promotion, knowledge about physical activity benefits in breast cancer and potential barriers to counseling.
Results: Amongst 160 professionals, 61 General practitioners and 10 Oncologists responded. The majority of participants were males (73%) and were in practice for more than 10 years (38%). Ninety percent of physicians promoted physical activity to their patients. Amongst professionals, only ten percent were providing a written prescription of physical activity. The principal barriers for promoting physical activity were: the time during a consultation (31,1% of GPs and 20% of Oncologists) and the importance given to physical activity in patients care plan (36,7% of GPs and 30% of Oncologists)
Conclusion: Physicians from Alpes-Maritimes were involved in promoting physical activity to breast cancer patients. The majority of professionals declared promoting physical activity, however only a small proportion were involved in written prescriptions. This is an opportunity to improve physicians practices and support patients involvement in physical activity programs.
Objectif : l’ activité physique en tant que thérapeutique non médicamenteuse dans le cancer du sein constitue un enjeu majeur en terme de bénéfice clinique et d’amélioration des effets secondaires ressentis par les patientes. Cette étude était conduite dans l’intention d’observer les pratiques des professionnels des Alpes- Maritimes impliqués dans le cancer du sein et d’évaluer les barrières potentielles à la promotion de l’activité physique. Méthode : Un questionnaire anonyme et informatisé a été utilisé. Les informations recueillies concernaient l’attitude des praticiens vis à vis de la promotion de l’activité physique, les connaissances sur les bénéfices de l’activité physique dans le cancer du sein, ainsi que les limites potentielles à une telle pratique.
Résultats : parmi les 160 praticiens interrogés, 61 médecins généralistes et 10 cancérologues ont répondu. La majorité des répondants étaient des hommes (73%) et étaient en exercice depuis moins de 10 ans (38%). Quatre-vingt dix pourcents des praticiens déclaraient conseiller la pratique d’activité physique à leur patientes. Parmi ces praticiens, seuls dix pourcents d’entre eux rédigeaient une ordonnance écrite. Les principales limites rencontrées par les professionnels étaient un manque de temps disponible durant les consultations (31,1% des médecins généralistes, 20% des spécialistes en cancérologie) et l’importance accordée à l’activité physique dans le plan de soin (36,7% des médecins généralistes et 30% des cancérologues considéraient que l’activité physique n’était pas une priorité).
Conclusion : les professionnels des Alpes-Maritimes impliqués dans le cancer du sein semblent impliqués dans la promotion de l’activité physique. La majorité des praticiens déclaraient promouvoir l’activité physique, néanmoins une faible proportion d’entre eux s’impliquaient dans la rédaction d’une ordonnance écrite. Ceci constitue une opportunité d’amélioration des pratiques des professionnels et de renforcer l’adhésion des patientes aux programmes d’activité physique.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEM071.pdf (3.18 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02992516 , version 1 (06-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02992516 , version 1

Cite

Pierre-Marie Carayon. Activité physique et cancer du sein : observation des pratiques des médecins généralistes et cancérologues des Alpes-Maritimes. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02992516⟩
61 View
33 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More