Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

État des lieux autour du dépistage des dysthyroïdies au sein d'une population de femmes enceintes suivies à la maternité niveau 3 de la Conception, Marseille, en 2018-2019

Résumé : Introduction et rationnel de l’étude : d’après les recommandations françaises de la Haute Autorité de Santé (HAS) de 2007, le dépistage de la dysthyroïdie chez la femme enceinte doit être ciblé selon les facteurs de risque présentés par la patiente et non proposé à la population générale. Ces critères sont : des antécédents de pathologies thyroïdiennes personnelles ou familiales, un antécédent personnel de maladie auto-immune ou d’irradiation cérébrale/cervicale, une intervention chirurgicale thyroïdienne, une notion d’élévation des anticorps antithyroïdiens, des signes cliniques évoquant une dysthyroïdie. Selon les périodes et les sociétés savantes, le dépistage a pu être universalisé et les facteurs de risque plus ou moins élargis. Le but du dépistage est de détecter au plus tôt les dysthyroïdies afin d’éviter les complications materno-fœtales (majoration du risque d’hématome rétro placentaire, de prématurité, de détresse respiratoire aigüe, d’hyper/hypothyroïdie fœtale etc). De plus, des données récentes de la littérature suggèrent que l’hypothyroïdie serait plus souvent associée au diabète gestationnel (DG). Or, dans notre population, la prévalence du DG est élevée (13,6%). Méthode : il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique, menée sur les données informatisées des patientes ayant accouché au cours de l’année 2019 (de janvier à décembre inclus) à la maternité de la Conception, niveau 3 de l’Assistance Publique, Hôpitaux de Marseille et qui avaient réalisé au moins une consultation de suivi au sein de cet établissement. Le critère de jugement principal était l’évaluation de nos pratiques concernant le dépistage de la dysthyroïdie tel que défini dans le protocole en vigueur à la maternité inspiré des recommandations HAS 2007 et des guidelines américaines de l’ATA 2017. Le but final étant de proposer une mise à jour des protocoles et de la prise en charge actuellement suivis à la maternité selon les dernières données, de (re) sensibiliser les équipes obstétricales et endocriniennes au dépistage de la dysthyroïdie et d’ouvrir le débat sur un dépistage systématique dans notre population à risque. Secondairement nous nous sommes intéressés à l’hypothétique lien entre hypothyroïdie et diabète gestationnel, récemment évoqué dans la littérature pour lequel les données sont encore pauvres. Résultats : le protocole de dépistage des dysthyroïdies est bien connu des gynécologues et sages-femmes de notre centre puisque 85% des patientes étaient correctement dépistées, quoiqu’un peu tardivement. Afin de parfaire ce dépistage, nous devons être plus attentifs sur 3 facteurs de risque principaux : l’antécédent de prématurité, de fausse couche à répétition et d’auto-immunité. Peut se poser la question d’élargir les facteurs de risque, plus restreints en France par rapport aux Etats Unis voire de proposer un dépistage systématique dans notre population à risque. Concernant le diabète gestationnel, sa prévalence est supérieure à la moyenne nationale (12,5%) ; notre étude manque de puissance pour affirmer un lien de causalité avec la dysthyroïdie mas apporte de pistes intéressantes pour des analyses ultérieures. Conclusion : le dépistage précoce orienté de la dysthyroïdie doit faire partie intégrante du suivi de grossesse afin de prévenir les complications materno-foeto-néonatales. En cas d’introduction d’anti thyroïdien de synthèse ou de Lévothyroxine, le traitement doit être approprié, sans retard d’introduction, équilibré, réévalué régulièrement ; la collaboration endocrinologue / équipe obstétricale étroite / médecin généraliste nécessite de rester coordonnée, basée sur des formations et des protocoles communs comme cela a été fait pour le diabète gestationnel.
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02993214
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, November 6, 2020 - 4:59:46 PM
Last modification on : Saturday, November 21, 2020 - 3:21:43 AM

File

THESE VF DYSTHYROIDIE-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02993214, version 1

Collections

Citation

Marine Jullien. État des lieux autour du dépistage des dysthyroïdies au sein d'une population de femmes enceintes suivies à la maternité niveau 3 de la Conception, Marseille, en 2018-2019. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02993214⟩

Share

Metrics

Record views

2