Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le risque d’immunisation au Rituximab dans les maladies auto-immunes systémiques et la polyarthrite rhumatoïde : fréquence et facteurs de risque.
Analyse de l’efficacité d’un traitement alternatif par Ofatumumab

Résumé : Objectifs : la fréquence et les conséquences des anticorps anti-médicaments contre le rituximab (RTX-HACA) sont mal connues dans la polyarthrite rhumatoïde (PR) et encore moins dans les autres maladies auto-immunes systémiques (sMAI). Notre objectif était d’évaluer la fréquence, les conséquences et les facteurs prédictifs des RTX-HACA dans la PR et les autres sMAI. Méthodes : tous les patients traités par rituximab (RTX) de 2012 à 2017 dans notre centre de référence tertiaire de maladies auto-immunes systémiques présentant une PR ou une autre sMAI ont été étudiés rétrospectivement. Les patients pour qui une recherche de RTX-HACA a été effectuée ont été identifiés. Résultats : 199 patients ont été traités par RTX (n=124 PR et n=75 autres sMAI). Parmi les 62 patients (31,1%) pour qui les RTX-HACA ont été dosés, la fréquence de ceux-ci étaient de 2,4% et 14,7% dans la PR et dans les sMAI respectivement (p=0,0026). La majorité des patients immunisés avaient présenté des réactions à partir de la deuxième perfusion de RTX (11 patients sur les 14 immunisés) ou une perte d’efficacité (2/14). Les facteurs prédictifs d’immunisation étaient d’avoir une PR plutôt qu’une autre sMAI (78,6% vs 21,4%, p=0,026, OR ajusté=5,35[1.43 – 54.75] et l’origine africaine (57,1% vs 4,2%, p<0,001, OR ajusté=9,25 [5,08 – 302,12]). Un traitement immunosuppresseur associé n’était pas protecteur contre l’immunisation. Trois patients immunisés contre le RTX présentant un syndrome de Gougerot Sjögren primitif (SSp) ont été retraités par ofatumumab (OFA) avec obtention d’une rémission complète de leur maladie. Conclusion : l’immunisation au RTX est plus fréquente dans les autres sMAI que dans la PR. La recherche de RTX-HACA doit être effectuée chez les patients présentant des réactions aux perfusions ou une perte d’efficacité du RTX et ceci particulièrement s’ils sont d’origine africaine. Les patients immunisés pourraient être traités de manière efficace par Ofatumumab.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02996259
Contributor : Université Paris Descartes - Scd <>
Submitted on : Monday, November 9, 2020 - 3:28:44 PM
Last modification on : Wednesday, February 17, 2021 - 3:19:23 AM

File

ThExe_COMBIER_Alice_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02996259, version 1

Citation

Alice Combier. Le risque d’immunisation au Rituximab dans les maladies auto-immunes systémiques et la polyarthrite rhumatoïde : fréquence et facteurs de risque.
Analyse de l’efficacité d’un traitement alternatif par Ofatumumab. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02996259⟩

Share

Metrics

Record views

4

Files downloads

5