Bioéconomie : contributions aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et prospectives - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Bioeconomy : contributions to greenhouse gas emission reduction targets and foresights

Bioéconomie : contributions aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et prospectives

Camille Villard
  • Function : Author

Abstract

France and the European Union have recently developed strategies to achieve carbon neutrality by 2050. The bioeconomy is presented as a sector to be mobilized and developed to achieve this goal. The objective of the report is to determine the contributions of the sustainable bioeconomy to achieve carbon neutrality by 2050. This work is based on the conceptual modelling of the sustainable bioeconomy at ADEME as well as on a comparative analysis of foresight work in which one or several greenhouse gas (GHG) reduction scenario(s) are constructed. Numerous bioeconomic levers exist to reduce GHG emissions in the territories and it is the scenarios that mobilize the most that succeed in further reducing GHGs. However, this work has shown that there are limits to the development of the sustainable bioeconomy. Indeed, it is necessary to take into account that biomass is not an infinite resource and to reconcile all uses of biomass (food, energy, materials), while preserving the environment as much as possible. It is also necessary to ensure that the environments that store a lot of carbon (agricultural soils, forests, natural meadows) have a sufficiently large surface area on our territories and that they are in good ecological condition to be able to compensate for our EGES.
La France et l’Union Européenne ont récemment construit des stratégies pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. La bioéconomie est présentée comme un secteur à mobiliser et développer pour y parvenir. L’objectif du rapport est de déterminer quelles sont les contributions de la bioéconomie durable pour atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Ce travail s’appuie sur la modélisation conceptuelle de la bioéconomie durable à l’ADEME ainsi que sur une analyse comparative des travaux de prospective dans lesquels sont construits un ou plusieurs scénario(s) de réduction des gaz à effet de serre (GES). De nombreux leviers de la bioéconomie existent pour réduire les émissions de GES des territoires et ce sont les scénarios qui en mobilisent le plus qui parviennent à davantage réduire les EGES. Cependant, ce travail a fait ressortir qu’il existe des limites au développement de la bioéconomie durable. En effet, il faut tenir compte que la biomasse n’est pas une ressource infinie et bien concilier tous les usages de la biomasse (alimentaire, énergétique, matériaux), tout en préservant autant que possible les milieux. Il faut aussi s’assurer que les milieux qui stockent fortement du carbone (sols agricoles, forêts, prairies naturelles) possèdent des surfaces suffisamment importantes sur nos territoires et qu’ils sont en bon état écologique, pour pouvoir compenser nos EGES.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_Villard_Camille_POMAR.pdf (3.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03001814 , version 1 (12-11-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03001814 , version 1

Cite

Camille Villard. Bioéconomie : contributions aux objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et prospectives. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03001814⟩
95 View
213 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More