Issues des grossesses obtenues en FIV pour endométriose : état de santé des mères et des enfants - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Issues des grossesses obtenues en FIV pour endométriose : état de santé des mères et des enfants

Abstract

Introduction: Endometrios is is a chronic estrogen dependent disease that affects 10% of women of childbearing age. The main symptoms found are chronic pelvic pain, infertility, dyspareunia and dysmenorrhea. Traditionally, pregnancy is considered as beneficial to women with endomet riosis. However, some recent studies were concerned regarding the evolution of the pregnancy in women with endometriosis . It was especially notice some abnormalities of the localisation of the placenta, premature birth, small for gestational age, mis carriages, and cesarean birth. The aim of our study is to determinate whether the endometriosis has a bad effect on the pregnancies outcomes. Methods: We conducted a retrospective, non interventional and anonymous monocentric cohort study on pregnanci es obtained by IVF and ICSI in the AMP IMR Rocca center (Alphabio Bouchard) in Marseille between 2011 and 2017, as part of a study exposed / unexposed with endometriosis as an exposure factor. We studied maternal characteristics and the pregnancies outcome s to determinate if endometriosis has a bad effect on pregnancy. Results: Based on our results (n = 188), women with endometriosis are older than those treated for male infertility (p = 0.0076). Regarding obstetric characteristics, the rate of FCS and GEU is similar between our two populations (p = 0.5218) / (p = 0.0996). Only a medical termination of pregnancy is noted among our basic population. In terms of neonatal characteristics, women with endometriosis are less likely to give birth to children born prematurely (p = 0.5561). We find the same thing for children with a low weight for gestational age (p = 0.8305). No obstetric complications (Placenta previa, Preeclampsia and Postpartum hemorrhage) were found. Conclusion: Our study has allowed us to demon strate that endometriosis does not have a bad effect on the pregnancy outcomes. From now on, midwives working in a medically assisted procreation center will be able to transmit reassuring information and thus provide them with the best regarding the progr ess of their pregnancies.
Introduction : l’endométriose est une maladie chronique oestrogénodépendante qui affecterait 10% des femmes en âge de procréer. Les principaux symptômes retrouvés sont les douleurs pelviennes chroniques, l’infertilité, les dyspareunies et les dysménorrhées. Traditionnellement, la grossesse est considérée chez la femme atteinte d’endométriose comme bénéfique. Néanmoins, des études récentes se sont intéressées à l’évolution de la grossesse chez les femmes atteintes d’endométriose. On constate, notamment des anomalies de placentation, des naissances prématurées, des enfants petits pour l’âge gestationnel, des fausses couches spontanées ainsi que des accouchements par césarienne. Le but de notre étude est de déterminer si l’endométriose a un effet délétère sur l’issue de la grossesse. Méthodes : nous avons mené une étude de cohorte monocentrique rétrospective, non interventionnelle et anonyme sur les grossesses obtenues par Fécondation In vitro (FIV) et Injection Intracytoplasmique de Spermatozoïde (ICSI) dans le centre d’Aide Médicale à la Procréation (AMP) Institut de Médecine de la Reproduction (IMR) Rocca (Alphabio Bouchard) à Marseille entre 2011 et 2017, dans le cadre d’une étude exposés/non exposés ayant pour facteur d’exposition l’endométriose. Nous avons étudié les caractéristiques maternelles et l’issue des grossesses afin de déterminer si l’endométriose a un effet délétère sur la grossesse. Résultats : sur la base de nos résultats (n= les femmes atteintes d’endométriose ont un âge plus élevé que celles prises en charge pour infertilité masculine (p= 0,0076). Concernant les caractéristiques obstétricales, le taux de Fausses Couches Spontanées (FCS) et de Grossesse Extra Utérine (GEU) est semblable entre nos deux populations (p=0,5218) / (p=0,0996). Seulement une interruption médicale de grossesse est relevée parmi notre population de base. Du côté des caractéristiques néonatales, les femmes atteintes d’endométriose n’ont pas plus de risque de donner naissance à des enfants nés prématurément (p=0,5561). Nous constatons la même chose pour des enfants ayant un petit poids pour l’âge gestationnel (p= 0,8305). Aucune complication obstétricale (Placenta prævia, Prééclampsie et Hémorragie du Post partum) n’a été retrouvée. Conclusion : notre étude nous a permis de démontrer que l’endométriose n’a pas un effet délétère sur l’issue des grossesses. Dès lors, les sages-femmes travaillant dans un centre de procréation médicalement assistée pourront transmettre des informations rassurantes et ainsi les accompagner au mieux quant à l’évolution de leurs grossesses.
Fichier principal
Vignette du fichier
RICHAUD_GROSSESSES_OBTENUES_EN_FIV_POUR_ENDOMETRIOSE.pdf (663.53 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-03007776 , version 1 (16-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03007776 , version 1

Cite

Camille Richaud. Issues des grossesses obtenues en FIV pour endométriose : état de santé des mères et des enfants. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03007776⟩
89 View
130 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More