Ressenti des médecins généralistes, infirmières et patients sur le protocole ASALEE dans les Landes : évaluation qualitative croisée par méthode focus group - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

General practitioner, nurse and patient perceptions about ASALEE in Landes: crossed qualitative evaluation with focus group method

Ressenti des médecins généralistes, infirmières et patients sur le protocole ASALEE dans les Landes : évaluation qualitative croisée par méthode focus group

Abstract

Thanks to the cooperation between general practitioners (GP) and public health nurses, ASALEE has proved its efficiency with chronically ill patients. Several qualitative studies (mainly semi-structured interviews) have been looking into the perception of each members of the trio (GPs, nurses or patients) but none of these has crossed their results. What is the crossed perception of these different actors? Can ASALEE project be improved thanks to these results? We conducted a crossed qualitative evaluation by focus group method. Participants pointed out the availability of nurses, their responsiveness and caring, their comprehensive patient-centred care. This enables a relationship of trust which promotes patient autonomy. The administrative simplicity was appreciated as its accessibility whether financial (full costs covered by the Health Care System) and geographic (therapeutic education in ambulatory care). Team work seems to be boosted by the GPs/nurses cooperation and lead to a change in medical practice. The holacratic functioning brings a flexibility to patients’ needs and capacity to innovate. A lack of communication from the association has been noticed. Misunderstandings between nurses and others health professionals are sometimes reported. The lack of training for GPs could limit their support and involvement. Some organisational and psychologic difficulties have been felt by nurses. Questions about the sustainability of funding by the Health Care System and the possible role of private actors have been raised. The place of advanced practice nurses has also been discussed. The potential improvements were about communication, the accessibility of trainings, the coordination between the different educative programs and extension of the nurse skills.
Grâce à une coopération entre médecins généralistes et infirmières de santé publique (IDSP), ASALEE (Action de SAnté Libérale en Équipe) a prouvé son efficacité chez les patients atteint de pathologies chroniques. Plusieurs études qualitatives (entretiens semi-dirigés majoritairement) ont évalué le ressenti de chaque protagoniste de cette coopération médecins / IDSP / patients, mais aucune de manière croisée. Quel est le ressenti croisé de ces différents acteurs ? Y a-t-il des pistes d’amélioration au fonctionnement d’ASALEE ? Nous avons réalisé une évaluation qualitative croisée par méthode focus group. Les participants ont souligné la disponibilité des IDSP, leur qualité d’écoute et leur bienveillance, leur prise en charge globale centrée sur la personne et l’établissement d’une relation de confiance favorisant l’autonomie du patient. La simplicité administrative a été saluée, ainsi que l’accessibilité, qu’elle soit financière (prise en charge intégrale par l’assurance maladie) ou géographique (réalisation d’une éducation thérapeutique en ambulatoire). Le travail en équipe semble stimulé par la coopération médecin / IDSP et favoriser un changement des pratiques médicales. Le fonctionnement holacratique confère adaptabilité aux besoins des patients et capacité d’innovation. Un manque de communication de la part de l’association a été évoqué ainsi que des incompréhensions entre IDSP et d’autres professionnels de santé. Le manque de formation des médecins à ces nouvelles pratiques semblerait limiter leur adhésion et leur implication. Des difficultés organisationnelle et psychologique ont été ressenties par certaines IDSP. Des questionnements sont apparus à propos de la pérennité du financement par l’assurance maladie et le rôle éventuel des acteurs privés, ainsi que sur la place des infirmières de pratiques avancées. Les pistes d’amélioration évoquées ont concerné la communication, l’accessibilité des formations, la coordination entre les différents programmes éducatifs et l’élargissement des champs de compétences des IDSP.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Etchegoyen_Pagadoy_Schuck.pdf (2.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03008374 , version 1 (16-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03008374 , version 1

Cite

Ida Etchegoyen, Laurie Pagadoy, Clément Schuck. Ressenti des médecins généralistes, infirmières et patients sur le protocole ASALEE dans les Landes : évaluation qualitative croisée par méthode focus group. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03008374⟩
364 View
2125 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More