Intérêt de la kinésithérapie dans le traitement non-opératoire du syndrome des loges chronique : une revue de littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Intérêt de la kinésithérapie dans le traitement non-opératoire du syndrome des loges chronique : une revue de littérature

Guillaume Rio
  • Function : Author
  • PersonId : 1081770

Abstract

Chronic exertional compartment syndrome (CECS) is a condition characterized by the onset of exercise pain as a result of increased intramuscular pressure. This muscular pain is mainly localized to the lower limbs, but also affects other areas such as the forearms. Most of sports and military populations have been identified. The symptomatology is described by pain on exertion and functional incapacity to exercise. It is to be differentiated from compartment syndrome, which is non-reversible and requires urgent surgery. The lack of consensus on its diagnosis and treatment complicates management. Methods : A review of the literature was conducted to identify physiotherapy techniques for the treatment of Chronic exertional compartment syndrome (CECS). A total of 13 articles were reviewed. The search was completed on 08/10/2019. Results : The results tend towards an efficiency of the physiotherapy. In addition, biomechanical running changes reported positive effects. However, the results are inferior to the reference surgical treatment. The selected studies are of low power, which limited the robustness of the data. Discussion/ Conclusion : The physiotherapy treatment options had no adverse effects. It would be recommended to apply non-operative management as a first step before considering surgical options.
Le Syndrome des loges chronique (SDLC) est une affection caractérisée par la survenue de douleurs à l’effort suite à une pression intramusculaire accrue. Cette souffrance musculaire est principalement localisée aux membres inférieurs, mais affecte également d’autres localisations comme les avant-bras. Les populations sportives et militaires sont majoritairement recensées. La symptomatologie est décrite par une douleur à l’effort et une incapacité fonctionnelle à l’exercice. Elle est à différentier du syndrome des loges aigu, non réversible, qui requiert d’une urgence chirurgicale. L’absence de consensus quant à son diagnostic et son traitement complique la prise en charge. Méthodes : une revue de la littérature a été réalisée afin d’identifié les techniques de kinésithérapique sur le traitement du syndrome des loges chronique SDLC. Au total, 13 articles ont été analysés. La recherche s’est achevé le 08/10/2019. Résultats : les résultats tendent vers une efficacité de la kinésithérapie. De plus, les changements biomécaniques de course ont rapporté des effets positifs Néanmoins les résultats sont inférieurs au traitement chirurgical de référence. Les études sélectionnées sont de faible puissance, ce qui limite la robustesse des données. Discussion/ Conclusion : les options de traitement kinésithérapique n’ont pas eu d’effet indésirable. Il serait recommandé d'appliquer une gestion non-opératoire dans un premier temps avant d'envisager des options chirurgicales.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire-masso-kinesitherapie-2020-RIO_Guillaume.pdf (2.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03009829 , version 1 (17-11-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03009829 , version 1

Cite

Guillaume Rio. Intérêt de la kinésithérapie dans le traitement non-opératoire du syndrome des loges chronique : une revue de littérature. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03009829⟩
334 View
3824 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More