Grippe : quel impact sur la grossesse ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Grippe : quel impact sur la grossesse ?

Abstract

Introduction to the study: Influenza is a viral infection caused by a virus called Influenzae. The OMS estimates that it causes between 3 and 5 million serious cases, and 290 000 to 650 000 deaths per year worldwide. Pregnant women are like a population at risk. However, vaccination coverage is low. Objective: To describe the maternal-fetal and obstetrical prognosis of pregnant patients with seasonal flu. Methods: Literature review based on two databases: Pubmed Embase and Google Scholar. 16 articles were selected from 2011 to 2019. Results: Pregnant women have a higher risk of hospitalization compared to non-pregnant patients infected with influenza (OR 2.44 95% CI 1.22-4.87). The mortality rate is also 2.9 times higher (OR = 2.90 95% CI 0.48-17.72). Concerning newborns, fetal mortality is around 5.5% to 33% and the rate of prematurity is between 20% and 33%. Newborns are subject to an accumulated risk of birth defects (OR 2.00 95% CI 1.62– 2.48), and SGA (OR 1.24 95% CI 0.96–1.59 ). Exposure to the flu from early to mid-pregnancy is linked to a three times higher risk of schizophrenia in children. Conclusion: Vaccination therefore has a key role in preventing influenza in pregnant women. They have a higher risk of hospitalization, death and giving birth prematurely. In addition, their newborns are at risk of having SAG, developing birth defects, and schizophrenia in the future. It is therefore important that health professionals educate and inform patients.
Introduction à l’étude : La grippe est une infection virale causée par un virus nommé Influenzae. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu’elle entraîne entre 3 et 5 millions de cas graves, et 290 000 à 650 000 décès par an dans le monde. Les femmes enceintes sont considérées comme une population à risque. Cependant, la couverture vaccinale est faible. Objectif : Décrire les pronostics maternel-fœtal et obstétrical des patientes enceintes atteintes de grippe saisonnière. Méthodes : Revue de la littérature faite à partir de deux bases de données : Pubmed Embase et Google Scholar. 16 articles ont été sélectionnés de 2011 à 2019. Résultats : Les femmes enceintes ont un risque plus important d'hospitalisation par rapport aux patientes non enceintes infectées par la grippe (OR 2.44 IC à 95% 1.22-4.87). Le taux de mortalité est également 2,9 fois plus élevé (OR = 2.90 IC 95% 0.48-17.72). Concernant les nouveau-nés, la mortalité fœtale se situe autour de 5,5% à 33% et le taux de prématurité est compris entre 20% et 33%. Les nouveau-nés sont sujets à un risque accru d'anomalies congénitales (OR 2.00 IC 95% 1.62– 2.48), et Petit pour son Age Gestationnel (PAG) (OR 1,24 IC à 95% 0.96– 1.59). L’exposition à la grippe du début à la mi-grossesse est liée à un risque trois fois plus élevé de schizophrénie chez l’enfant. Conclusion : La vaccination a donc un rôle primordial dans la prévention de la grippe chez les femmes enceintes. Celles-ci, ont des risques plus élevés d’hospitalisations, de décès, et d’accoucher prématurément. De plus, leurs nouveau-nés ont des risques d’avoir un PAG, de développer des anomalies congénitales, et une schizophrénie dans le futur. Il est donc important que les professionnels de santé sensibilisent et informent les patientes.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCORLETTI_GRIPPE_QUEL_IMPACT_SUR_LA_GROSSESSE.pdf (1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-03012666 , version 1 (18-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03012666 , version 1

Cite

Laura Scorletti. Grippe : quel impact sur la grossesse ?. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03012666⟩
104 View
2877 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More