Évaluation en imagerie par résonance magnétique de la maturation adipeuse liée à la chimiothérapie des liposarcomes myxoïdes à cellules rondes : spécificité et valeur pronostique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Évaluation en imagerie par résonance magnétique de la maturation adipeuse liée à la chimiothérapie des liposarcomes myxoïdes à cellules rondes : spécificité et valeur pronostique

Abstract

Objectives: to investigate the specificity, clinical implication and prognostic value of MRI adipocytic maturation (MAM) in myxoid/round cells liposarcomas (MRC-LPS) treated with neoadjuvant chemotherapy (NAC). Methods: of the 89 patients diagnosed with MRC-LPS at our sarcoma reference center between 2008 and 2018, 28 were included as they were treated with NAC, surgery and radiotherapy. All patients underwent contrast-enhanced MRIs at baseline and late evaluation. A control cohort of 13 high-grade pleomorphic and dedifferentiated LPS with same inclusion criteria was used to evaluate the specificity of MAM in MRC-LPS. Two radiologists analysed the occurrence of MAM, changes in the tumor architecture, shape and surrounding tissues during NAC. Pathological features of tumor samples were reviewed and correlated with MRI. Metastatic relapse-free survival (MFS) was estimated with Kaplan-Meier curves and Cox models. Associations between prognostic T1-based delta-radiomics features (RF) and MAM were investigated with Student t-test. Results: MAM was more frequent in MRC-LPS (p=0.045) and not specific of any type of chemotherapy (p=0.7). Regarding MRC-LPS, 14 out of 28 patients (50%) demonstrated MAM. Eight patients showed metastatic relapses. MAM was not associated with MFS (p=0.9). MAM correlated strongly with the percentage of histological adipocytic differentiation on surgical specimen (p<0.001), which still expressed the tumor marker NY-ESO-1. None of the prognostic T1-based delta-RF was associated with MAM. Conclusions: MAM seems a neutral event during NAC. Advances in knowledge: MAM predominated in MRC-LPS and was not specific of a type of chemotherapy. Occurrence of MAM was not associated with better patients’ metastasis free survival.
Objectifs : étudier la spécificité, l’implication clinique et la valeur pronostique de la maturation adipocytique en IRM (MAM) dans les liposarcomes myxoïdes / à cellules rondes (M/RC-LPS) traités par chimiothérapie néo-adjuvante (NAC). Matériel et méthode : sur les 89 patients diagnostiqués de MRC-LPS dans notre centre de référence de sarcome entre 2008 et 2018, 28 ont été traités par NAC, chirurgie et radiothérapie et inclus. Tous les patients ont bénéficié d’IRM injectées au diagnostic et dans leur suivi tardif. Une cohorte témoin de 13 LPS pléomorphiques et dédifférenciés de haute grade avec les mêmes critères d’inclusion a été utilisée pour évaluer la spécificité de MAM dans MRC-LPS. Deux radiologues ont analysé l’occurrence de la MAM, les changements dans l’architecture de tumeur, la forme et les tissus environnants pendant la NAC. Les données anatomo-pathologiques des échantillons tumoraux ont été relues et corrélées avec l’IRM. La survie sans rechute métastatique (MFS) a été estimée avec les courbes Kaplan-Meier et les modèles de Cox. Les corrélations entre les caractéristiques pronostiques de delta-radiomics (RF) et la MAM ont été étudiées avec le t-test de Student. Résultats : la MAM était plus fréquente dans MRC-LPS (p=0,045) et n’était pas spécifique d’un type de chimiothérapie (p=0,7). En ce qui concerne les MRC-LPS, 14 patients sur 28 (50 %) ont présenté une MAM. Huit patients ont présenté des rechutes métastatiques. La MAM n’a pas été associé à la MFS (p=0,9). La MAM a été fortement corrélée avec le pourcentage de différenciation adipocytique histologique sur la pièce chirurgicale (p<0.001), qui a toujours exprimé le marqueur de tumeur NY-ESO-1. Aucun des delta-RF pronostiques basés sur T1 n’a été associé à la MAM. Conclusion : la MAM semble être un événement neutre de la NAC. La MAM prédominait dans MRC-LPS et n’était pas spécifique d’un type de chimiothérapie. L’occurrence de la MAM n’a pas été associée à une meilleure survie sans métastase des patients.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Sitbon.pdf (54.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03012744 , version 1 (18-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03012744 , version 1

Cite

Maxime Sitbon. Évaluation en imagerie par résonance magnétique de la maturation adipeuse liée à la chimiothérapie des liposarcomes myxoïdes à cellules rondes : spécificité et valeur pronostique. Life Sciences [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03012744⟩
29 View
21 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More