Évaluation multicentrique du traitement chirurgical de l'adénocarcinome nasosinusien de type intestinal - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Évaluation multicentrique du traitement chirurgical de l'adénocarcinome nasosinusien de type intestinal

Abstract

Background: the gold-standard treatment for intestinal-type sinonasal adenocarcinomas (ITAC) is surgical resection with or without adjuvant radiotherapy. Our study aims to compare the survival and oncological between the external and endoscopic surgical approach. Material and methods: patients treated surgically for an ITAC were included retrospectively from ten tertiary referral hospitals registered under the REFCOR. Kaplan-Meier curves concerning overall survival, specific survival, recurrence-free survival, local recurrence-free survival and surgical resection margins were analysed then compared in univariate and multivariate analysis using the logrank test and Cox model. The profile of patients with Signet-ring cell was also investigated. Results: a total of 452 patients were included in our study: 195 patients were operated by an external approach (2000-2016) versus 257 patients operated by endoscopic approach (2004-2018). The mean overall follow-up was 59.2 ± 48.7 months (52 months in the endonasal approach group; 68.7 months in the external approach group). Univariate analysis of the surgical approach showed significant results in favour of the endoscopic approach on local recurrence-free survival determined by the ability to achieve better margins.Those results were obtained after standardisation for age, tumour stage, radiotherapy (HR = 2.01 (1.2 - 3.36) , p = 0.0087 ). There was no significant difference between the two groups in overall survival (p = 0.24) or specific survival (p = 0.53). The incidence of complications and length of hospital stay was significantly lower in the endoscopic approach group. Conclusion: using the endoscopic approach allows greater control over local recurrence as tumour margins are better realised compared to the external approach while being less invasive.
Objectif : le traitement de référence de l’adénocarcinome de type intestinal (ITAC) est le traitement chirurgical avec ou sans radiothérapie adjuvante. Le but de cette étude est de comparer les résultats oncologiques en termes de survies entre la voie externe et la voie endoscopique. Matériel et méthodes : les patients présentant un ITAC traités par chirurgie ont été recrutés de manière rétrospective parmi 10 centres de référence appartenant au REFCOR. La survie globale, la survie spécifique, la survie sans récidive et la survie sans récidive locale étaient établies par des courbes de Kaplan-Meier et comparées en analyse univariée grâce au test de log-rank puis selon une méthode multivariée de Cox avec application d’un modèle de stratification pour l’analyse des marges chirurgicales de résection. Un focus a été fait sur les tumeurs avec cellules en bague à chaton. Résultats : au total, 452 patients ont été inclus dans notre étude : 195 patients ont été opérés par voie externe (1995-2016) versus 257 patients opérés par voie endoscopique (2004-2018). La moyenne du suivi global était de 59,2 ± 48,7 mois (52 mois dans le groupe ENDO ; 68,7 mois dans le groupe EXT). Il existait une différence significative entre les voies d’abord en faveur de la voie endoscopique sur la survie sans récidive locale liée à la capacité à réaliser de meilleures marges d’exérèse en analyse univariée et multivariée (après ajustement sur l’âge, le stade T, la radiothérapie (HR=2,01 (1,2 – 3,36) - p=0,0087). Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes pour la survie globale (p=0,24) et spécifique (p=0,53). Le taux de complications (OR=3,4 (1,79 - 6,32) p<0,001) et la durée d’hospitalisation (p<10-5) étaient significativement inférieurs dans la voie endoscopique. Conclusion : nos résultats ont retrouvé une équivalence thérapeutique oncologique entre les deux voies d’abord pour l’exérèse chirurgicale des ITAC avec un plus faible taux de marges positives et une plus faible morbidité en faveur de la voie endoscopique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_Spe_2020_Waubant.pdf (7.99 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03012860 , version 1 (18-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03012860 , version 1

Cite

Alice Waubant. Évaluation multicentrique du traitement chirurgical de l'adénocarcinome nasosinusien de type intestinal. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03012860⟩
37 View
24 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More