Le PlusOptix : outil dépistage ou diagnostic ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Le PlusOptix : outil dépistage ou diagnostic ?

Abstract

Chez l’enfant, l’appréciation du devenir visuel repose en particulier sur un examen de la réfraction fiable et pour cela, l’orthoptiste exerçant seul dans son cabinet, peut utiliser un auto réfractomètre portable tel que le PlusOptix. Cependant, ce genre d’appareil permet-il de révéler une hypermétropie cachée par l’accommodation en l’absence d’utilisation de cycloplégique ? Permet-il de mettre en évidence toutes les amétropies dites « à risque » ? Ce sont les questions que je me suis posées et auxquelles cette étude tente de répondre. J’ai donc comparé, dans une population d’enfants, des relevés de mesures prises au PlusOptix seules et au travers des verres de +3,00δ aux relevés de mesures de la réfraction sous cycloplégie. Après plusieurs comparaisons, il semblerait que certains résultats au PlusOptix, corrélés à d’autres facteurs tels que l’âge, ou la couleur des yeux, orientent à 100% vers une amétropie à risque. Ainsi, en prenant en compte certains éléments, le PlusOptix devient un outil diagnostic efficace pour l’orthoptiste.
Fichier principal
Vignette du fichier
Le PlusOptix. outil dépistage ou diagnostic(1).pdf (1.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-03013939 , version 1 (19-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03013939 , version 1

Cite

Emmanuelle Alonzo. Le PlusOptix : outil dépistage ou diagnostic ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03013939⟩
114 View
1768 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More