Représentations des femmes nullipares à la Réunion sur la contraception par dispositif intra-utérin - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Representations about the intrauterine device among nulliparous women at Reunion Island

Représentations des femmes nullipares à la Réunion sur la contraception par dispositif intra-utérin

Marion Roger
  • Function : Author
  • PersonId : 1082375

Abstract

Background : Reunion Island is composed of a young population in a situation of social precariousness, poor education with a premature sexuality and a greater recourse to abortion than in mainland France (21.8 abortions per 1000 women at Reunion Island in 2018 against 15 abortions per 1000 women in mainland France). The most concerned age group is between 20 and 29 years old, the majority of young women resorting to abortion while using a contraception means and particularly while using the pill which is the most frequently used contraception means among these women. Despite a good health offer on the island, the use of intrauterine devices by nulliparous women is still low even though this contraception means is twice as much efficient as the pill in current use. The objective of this study was to identify the obstacles to the use of intrauterine devices among nulliparous women inhabitant of Reunion Island, to enquire on the roots of prejudices and suggest some solutions in order to develop contraception at Reunion Island. Method : It is a qualitative study carried out through semi-directive interviews of adult nulliparous women at Reunion Island. The data analysis was inspired by the anchor theorization. Results and discussion: The study was carried out between August 2019 and October 2019 among 25 adult nulliparous women at Reunion Island. The use of intrauterine device was determined by the level of knowledge as regards contraception, which was linked to the socio-professional level or the experience of women due to their age or their contraceptive experience. The women belonging to a high socio-professional class or having a good knowledge as regards contraception hightligted the advantages of intrauterine device whereas young women belonging to low socio-professionnal classes brought only obstacles concerning the use of this contraceptive method which were mainly subjective and spread by the friend and family a priori. Conclusion : The main obstacles identified in our study concerning the use of intrauterine devices were the lack of knowledge about this contraceptive method and the overestimation of the pain during the fitting. In order to overcome these issues, the general practitioner and the education system have a major role to play about the information received during the adolescence. In order to encourage this contraceptive method, it seems important to improve the conditions of the fitting by increasing the information about the gesture, by using the lateral decubitus position which is more respectful of the women’s intimacy, by using hypnosis, meopa or diversion during the fitting and by using the direct method also called « in torpedo » which is quicker and less painful for young women.
Introduction : La Réunion est composée d’une population jeune présentant une grande précarité et un faible niveau d’étude avec une sexualité précoce et un recours aux interruptions volontaires de grossesse bien plus élevé qu’en Métropole (21,8 IVG pour 1000 femmes à la Réunion en 2018 contre 15 pour 1000 femmes en Métropole). La tranche d’âge la plus concernée par les IVG se situe entre 20-29 ans, la majorité se produisant sous couverture contraceptive et particulièrement sous pilule qui est la méthode contraceptive la plus utilisée chez ces femmes. Malgré une bonne offre de soin sur l’ile, l’utilisation du DIU par les femmes nullipares reste faible alors que celui-ci est 2 fois plus efficace en pratique courante que la pilule. L’objectif de cette étude était d’identifier les freins à l’utilisation du DIU chez les femmes nullipares réunionnaises ainsi que de connaître leur source de jugement et de proposer des pistes afin de faire évoluer la contraception à la Réunion. Méthode : Il s’agit d’une étude qualitative réalisée par des entretiens semi-dirigés auprès de femmes nullipares majeures à la Réunion. L’analyse des données s’est faite selon les principes de la théorisation ancrée. Résultats et discussion : L’étude a été réalisée entre août et octobre 2019 auprès de 25 femmes nullipares majeures à la Réunion. L’utilisation du DIU était conditionnée avant tout par le niveau de connaissances sur la contraception, celui-ci étant étroitement lié au niveau socio-professionnel ou au vécu des femmes de par leur âge ou leur expérience contraceptive. Les femmes de niveau socio-professionnel élevé ou ayant une bonne connaissance sur la contraception mettaient en valeur un certain nombre d’avantages à cette méthode tandis que les femmes très jeunes ou de niveau socio-professionnel bas ne voyaient que des freins à l’utilisation du DIU, principalement subjectifs véhiculés par les a priori de l’entourage familial et amical. Conclusion : Les freins principaux à l’utilisation du DIU identifiés dans notre étude sont le manque de connaissance sur cette méthode contraceptive et la surestimation de la douleur à la pose. Pour pallier cela, le médecin généraliste et le système scolaire ont un rôle primordial d’information dès l’adolescence. Afin d’encourager cette méthode contraceptive, il parait important d’en améliorer les conditions de pose en valorisant l’information sur la méthode de pose, la position gynécologique en décubitus latéral respectant plus l’intimité des femmes, l’utilisation d’hypnose, de méopa ou de détournement d’attention durant la pose et le recours à la méthode directe de pose dite « en torpille » plus rapide et moins douloureuse pour les jeunes femmes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Roger_Marion_37008266.pdf (2.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03019305 , version 1 (23-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03019305 , version 1

Cite

Marion Roger. Représentations des femmes nullipares à la Réunion sur la contraception par dispositif intra-utérin. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03019305⟩
110 View
183 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More