Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pourquoi les médecins généralistes se détournent-ils de la médecine générale au profit d'une médecine spécialisée ?

Résumé : Introduction : de nos jours, les praticiens qui exercent la médecine générale stricto sensu se font de plus en plus rares. Les quotas de médecins généralistes ne sont donc que rarement atteints et le phénomène de la réorientation professionnelle n’améliore pas ce déficit. Notre objectif était donc de connaitre et surtout comprendre pourquoi, après de longues et pénibles études, un interne ou un médecin expérimenté, ayant choisi médecine générale s’en désintéresse au profit d’autres médecines plus spécialisées. Matériel et méthodes : nous avons réalisé une étude qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de médecins généralistes de la région Provence Alpes Côte d'Azur ayant arrêté la médecine générale. Les entretiens ont été enregistrés via un dictaphone numérique puis retranscrits sous la forme de verbatim, en respectant l’anonymat. Une analyse manuelle systématique a permis d’extraire du discours des médecins des mots clés puis des notions, colligés dans des tableaux. Résultats : au total, l’échantillon contenait dix-neuf médecins de profils variés. La qualité de vie et le manque de temps pour soi, des charges administratives excessives, une relation médecin patient délétère, une perte de contrôle de sa pratique, des mauvais rapports avec la sécurité sociale avec un sentiment d’esclavagisme, la solitude, un manque de reconnaissance par ses pairs sont autant d’arguments exprimés par les médecins de notre étude pour expliquer leur changement d’orientation. Les deux arguments prédominants et en lien avec tous les autres restent tout de même l’épuisement professionnel et surtout l’aspect financier. Les principales solutions envisagées face à cet exode massif des médecins généralistes est un remodelage total du système de santé et une révision à la hausse de la rémunération des praticiens. La principale limite serait la perte totale d’indépendance des médecins libéraux. Discussion : la comparaison aux données de la littérature a permis une triangulation des données. Une ouverture a ensuite été faite sur les solutions visant à améliorer le quotidien des médecins généralistes afin d’éviter les changements de carrière. Une réflexion a également été centrée sur l’impact de la qualité de vie, de la relation médecin malade, de la relation avec les autres spécialités et la sécurité sociale sur le vécu des médecins généralistes et les risques d’épuisement professionnel. Conclusion : au terme de notre étude, on constate que l’argument de la qualité de vie et de la qualité de travail est au centre des discussions pour expliquer le changement d’orientation. Mais derrière ces requêtes se cache celle de la rémunération. Une revalorisation à la hausse des salaires des médecins libéraux permettrait d’allier épanouissement professionnel et personnel. Tout ceci nécessite de passer par un remodelage total du système de santé.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03019730
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, November 23, 2020 - 2:59:00 PM
Last modification on : Wednesday, December 2, 2020 - 3:28:01 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 24, 2021 - 7:28:35 PM

File

THESE FINALE MARION ROUX-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03019730, version 1

Collections

Citation

Marion Roux. Pourquoi les médecins généralistes se détournent-ils de la médecine générale au profit d'une médecine spécialisée ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03019730⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

579