La colectomie subtotale première n'impacte ni la fonction digestive, ni la qualité de vie après anastomose iléo-anale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

La colectomie subtotale première n'impacte ni la fonction digestive, ni la qualité de vie après anastomose iléo-anale

Abstract

Introduction : la coloproctectomie totale (CPT) avec anastomose iléo-anale (AIA) peut être pratiquée en différents « temps », les stratégies les plus fréquentes étant le 2 temps (2T) « classique » (i.e. CPT protégée par une iléostomie puis fermeture de stomie) et le 3 temps (3T) (colectomie subtotale première avec iléo-colostomie, proctectomie secondaire protégée par une iléostomie puis fermeture de stomie). Peu d’études ont comparé la fonction digestive et la qualité de vie après AIA en 2 ou 3 temps. Méthodes : tous les patients ayant bénéficié d’une CPT avec AIA entre Janvier 2001 et Décembre 2018 au sein de l’Hôpital Nord de Marseille ont été recontactés pour répondre à 3 questionnaires : le PFS (Pouch Functional Score) évaluant la fonction digestive, le CGQL (Cleveland Global Quality of Life) évaluant la qualité de vie globale et l’IIEF15 (International Index of Erectile Function) ou le FSFI (Female Sexual Function Index), selon le genre, évaluant la fonction sexuelle. La morbidité cumulée ainsi que les données à long terme ont recueilli à partir d’une base de données prospective. Résultats : cent vingt-cinq patients ont bénéficié d’une CPT avec AIA (66 patients opérés en 2T et 59 en 3T). Le groupe 3T avait plus souvent bénéficié d’un traitement par anti-TNF (58% vs. 32%, p=0,004) et d’une chirurgie en urgence pour une colite aigüe grave (31% vs. 4,5%, p<0,001). La qualité de vie était bonne (CGQL = 8 dans le 2T et 7 dans le 3T) et comparable dans les 2 groupes (p=0,99), de même que la fonction digestive (PFS = 3,5 dans le 2T et 3 dans le 3T) (p=0,13). La fonction sexuelle était également similaire, pour les femmes (p=0,66) comme les hommes (p=0,72). Il n’y avait pas de différence en termes de morbidité cumulée (2T 45% vs. 3T 39%, p=0,46). Seule la morbidité globale après AIA (i.e. soit CPT, soit proctectomie) était significativement plus importante dans le groupe 2T (41%, vs. 19%, p<0,01) avec plus d’iléus post-AIA (2T 20% vs. 3T 5,1%, p=0,02). Après un suivi médian de 10,5 ans [2-21,4], aucune différence significative n’a été objectivée en termes de morbidité à long terme, notamment de pochite (p=0,79 et de fistule (p=0,27). Conclusion : l’AIA 3T permet d’obtenir des résultats comparables à l’AIA 2T en termes de qualité de vie ainsi que de fonction digestive et sexuelle, quel que soit le genre. Le choix de la technique ne semble pas non plus influer sur les complications à court et long terme.
Fichier principal
Vignette du fichier
THESE ZORATTI 30-10-20.pdf (3.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03021590 , version 1 (24-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03021590 , version 1

Cite

Valentina Zoratti. La colectomie subtotale première n'impacte ni la fonction digestive, ni la qualité de vie après anastomose iléo-anale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03021590⟩
161 View
932 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More