Mitomycine et 5-fluorouracile en traitement de seconde ligne des carcinomes épidermoïdes du canal anal métastatiques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Mitomycin and 5-fluorouracil for second-line treatment of metastatic squamous cell carcinomas of the anal canal

Mitomycine et 5-fluorouracile en traitement de seconde ligne des carcinomes épidermoïdes du canal anal métastatiques

Abstract

Background: metastatic squamous cell carcinomas (SCC) of the anal canal are rare and there is no international consensus on their second-line management. 5-fluorouracil (5FU) and mitomycin in combination with radiotherapy is the standard for locally advanced forms but its efficacy in metastatic stage has never been evaluated. Patients and methods: we report a retrospective analysis of patients treated with 5FU and mitomycin from 2000 to 2017 in our institution for a metastatic SCC of the anal canal after failure of platinum-based regimen. The main outcome was progression-free survival (PFS), secondary outcomes were overall survival (OS), response rate and toxicity. Results: 19 patients, 15 women and 4 men with a median age of 57 years were identified [range, 40-79 years]. Patients received a median of 3 cycles [1-7] of mitomycin 5FU. A dose reduction was necessary in six patients (31.6%), one patient had to discontinue treatment following toxicity and no death due to treatment toxicity was reported. An objective response was observed in five patients (26.4%, 95%CI 6.6 – 46,2) including one complete response, six patients (31.6%, 95%CI 10.7 – 52.5) showed tumor stabilization. Median PFS and OS were 3 months [95%CI 1 - 5] and 7 months [95%CI 2.2 - 11.8]. Responder had a median duration of response of 4 months [95%CI 1.8 - 6.1] and one patient had 23 months duration of response. No significant difference was noted for PFS and OS for patients previously treated with mitomycin and 5-FU at a local stage. Conclusion: mitomycin and 5FU regimen provides tumor control with acceptable tolerance. It is an option for patients with metastatic SCC of the anal canal after failure of platinum-based chemotherapy.
Introduction : les carcinomes épidermoïdes du canal anal métastatiques sont des tumeurs rares. Il n'existe pas de consensus international quant à leur prise en charge en deuxième ligne thérapeutique. L’association de chimiothérapie par 5-fluorouracile (5FU) et mitomycine en combinaison avec la radiothérapie est le traitement standard pour les formes localement avancées, cependant, son efficacité au stade métastatique n'a jamais été évaluée. Matériel et méthodes : nous rapportons une analyse rétrospective de patients traités par 5FU et mitomycine de 2000 à 2017 dans notre établissement pour un carcinome épidermoïde du canal anal métastatique après échec d’une chimiothérapie à base de sels de platine. Le critère de jugement principal était la survie sans progression (SSP), les critères de jugement secondaires étaient la survie globale (SG), le taux de réponse et la tolérance du traitement. Résultats : 19 patients, 15 femmes et 4 hommes avec un âge médian de 57 ans ont été identifiés [rang, 40-79 ans]. Les patients ont reçu une médiane de 3 cycles [1-7] de 5FU et mitomycine. Une réduction de dose a été nécessaire chez six patients (31,6 %) et un patient a dû interrompre son traitement suite à une toxicité, aucun décès toxique n'a été signalé. Une réponse objective a été observée chez cinq patients (26,4 %, 95 %IC 6,6 - 46,2) dont une réponse complète, six patients (31,6 %, 95 %IC 10,7 - 52,5) ont présenté une stabilisation tumorale. Les médianes de SSP et de SG étaient de 3 mois [95%IC 1 - 5] et 7 mois [95%IC 2,2 - 11,8]. La durée médiane de la réponse était de 4 mois [95%IC 1,8 - 6,1] et un patient a présenté une réponse prolongée de 23 mois. Aucune différence significative n'a été notée pour la SSP et la SG des patients précédemment traités par 5FU et mitomycine à un stade localisé. Conclusion : l’association 5FU et mitomycine permet un contrôle tumoral avec une tolérance acceptable. C'est une option thérapeutique pour les patients atteints d’un carcinome épidermoïde du canal métastatique après échec de la chimiothérapie à base de sels de platine.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEM104.pdf (2.59 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03022291 , version 1 (24-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03022291 , version 1

Cite

Angélique Saint Rosano. Mitomycine et 5-fluorouracile en traitement de seconde ligne des carcinomes épidermoïdes du canal anal métastatiques. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03022291⟩
334 View
82 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More