Prise en charge et orientation de pathologies d'origine buccale en Médecine Générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Prise en charge et orientation de pathologies d'origine buccale en Médecine Générale

Abstract

Introduction : la physiopathologie de la muqueuse buccale montre des sémiologies très variables, de la simple ulcération traumatique au carcinome épidermoïde dont le pronostic reste redoutable avec une survie à 5 ans de 60%. L’objectif de notre travail est de créer pour les médecins généralistes des fiches thérapeutiques d’aide à la prise en charge de pathologies de la muqueuse buccale. Notre étude s’appuie sur une revue narrative de la littérature pour créer des fiches thérapeutiques. Méthode : 6 pathologies fréquentes ont été choisies : la stomatite aphteuse récidivante, la candidose buccale, l’herpès buccal, la xérostomie, le lichen plan buccal et la glossodynie. Une revue narrative de la littérature des recommandations et guides publiés ces 20 dernières années concernant leur prise en charge et leurs traitements chez l’adulte a été réalisée à l’aide des sites CISMef, @BML, des sociétés savantes françaises et internationales recensées par l’ACTMS et des associations et collèges nationaux de chirurgie orale et de dermatologie. Chaque guide inclus était noté par la grille validée AGREE II. Des fiches d’aide à la prise en charge à destinée des médecins généralistes ont été réalisées en s’appuyant sur cette revue pour chaque pathologie considérée. Résultats : au total, onze guides et recommandations ont été retrouvés. Deux guides étaient en rapport avec les stomatites aphteuses récidivantes. Leurs scores AGREE II étaient de 5/7 et 3/7. Les recours aux corticoïdes locaux, à la colchicine et au thalidomide étaient les plus fréquents. Quatre recommandations concernaient les candidoses avec des scores AGREE II de 3/7, 5/7, 4/7, et 5/7. Le miconazole, la nystatine et l’amphotéricine B étaient les traitements les plus efficaces. Une candidose buccale imposait la recherche de facteurs favorisants. Deux recommandations concernaient l’herpès buccal. Leurs scores AGREE II étaient de 3/7 et 5/7. La molécule de choix était le valaciclovir. Une recommandation au sujet de la xérostomie montrait un score AGREE II de 6/7. Il en ressortait que les étiologies médicamenteuses étaient à rechercher systématiquement et que le traitement par les substituts salivaires, la pilocarpine et éventuellement l’anétholtrithione dominait. Enfin, deux recommandations concernaient le lichen plan buccal avec des scores AGREE II de 2/7 et 4/7. Son traitement reposait sur l’utilisation de corticoïdes et d’immunosuppresseurs. Aucune recommandation n’avait été retrouvée au sujet de la glossodynie. La revue des articles mettait en évidence l’utilisation thérapeutique des antiépileptiques et des antidépresseurs. Discussion : concernant les pathologies de la muqueuse buccale, à large spectre, les recommandations pour la pratique clinique sont peu nombreuses ou de faible qualité. Elles ne fixent pas totalement mais établissent un cadre sain pour la pratique du clinicien qui doit tenir compte de nombreux paramètres, l’examen clinique, les caractéristiques du patient ou ses préférences et imposent une essentielle multidisciplinarité. La littérature scientifique est cependant abondante car les traitements sont en perpétuelle évolution, les avis sont différents selon les experts, d’où une certaine difficulté pour établir ces recommandations. Conclusion : en se référant à ces fiches de bonne pratique, nous espérons que la pratique de la médecine générale se perfectionnera sur la connaissance de nombreuses pathologies de la muqueuse buccale afin d’éviter une errance diagnostique potentiellement et des traitements inappropriés.
Fichier principal
Vignette du fichier
prise_en_charge_et_orientation_de_pathologies_d_origine_buccale_en_medecine_generale_une_revue_de_la_litterature-1.pdf (8.27 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03026288 , version 1 (26-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03026288 , version 1

Cite

Julie Dupont. Prise en charge et orientation de pathologies d'origine buccale en Médecine Générale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03026288⟩
65 View
1807 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More