Ressenti des médecins généralistes et des femmes face à la ménopause - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Ressenti des médecins généralistes et des femmes face à la ménopause

Abstract

Introduction : la ménopause, évènement pourtant commun à la vie de toutes les femmes, reste un sujet peu abordé. Le médecin généraliste au centre de la prise en charge globale des patientes, semble jouer un rôle important dans l’accompagnement et le suivi de la ménopause. Cette étude « en miroir » a pour but de confronter le point de vue des médecins généralistes et des femmes afin d’étudier leurs ressentis et leurs attentes sur la ménopause et sa prise en charge. Matériel et Méthode : pour mener cette étude qualitative selon le principe de théorisation ancrée, des entretiens semi-dirigés ont été réalisés, après constitution d’un échantillonnage théorique. Les entretiens ont ensuite été codés et une triangulation des données a été réalisée pour la totalité des entretiens. Résultats : quatorze médecins généralistes et onze femmes ont été inclus, permettant de réaliser vingt-cinq entretiens semi-dirigés au total. Bien que les médecins aient conscience de leur rôle dans la prise en charge des femmes ménopausées, ils sont nombreux à les adresser aux gynécologues. Passé la prévention des différents cancers, ils ne se considèrent pas aptes à les prendre en charge et à les suivre, notamment par manque de connaissances sur le sujet. Du côté des femmes, si l’arrêt des règles est présenté comme une libération, le syndrome climatérique est souvent vécu de manière négative. Elles sont donc en demande d’information et d’écoute de la part des médecins, au moment de franchir ce que la société relaye comme un « cap » vers un déclin certain. Dans les deux groupes, les souvenirs de l’étude WHI sont encore bien présents vingt ans après, limitant ainsi la demande et la prescription du THM. La prise en charge de la ménopause semble s’être arrêtée au début des années 2000. Conclusion : le manque d’informations fiables des médecins généralistes et des femmes concernant la ménopause et en particulier son traitement accentue le défaut de communication entre les deux parties. La mise en place de recommandations claires pourrait aider le médecin généraliste à véhiculer une information vulgarisée qui servirait d’ouverture à la discussion.
Fichier principal
Vignette du fichier
The`se ZERAOUI-BALAS.pdf (7.46 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03026344 , version 1 (26-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03026344 , version 1

Cite

Amanda Zeraoui, Sixtine Balas. Ressenti des médecins généralistes et des femmes face à la ménopause. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03026344⟩
300 View
427 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More