Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude histologique des biopsies gastriques et duodénales d’une cohorte de 58 patients traités par carbonate de lanthane

Résumé : Le carbonate de lanthane (FOSRENOL®) est un traitement de l’hyperphosphatémie chez l’insuffisant rénal sous hémodialyse ou sous dialyse péritonéale continue ambulatoire. Des cas de dépôts de lanthane associés à une réaction histiocytaire au niveau de biopsies gastrique et duodénale ont été rapportés depuis 2015 chez des patients traités par FOSRENOL®. Buts de l’étude : Évaluer si les dépôts et la réaction histiocytaire associée sont retrouvés dans une population européenne et si leur présence est sous-évaluée au cours du diagnostic histopathologique. Étudier si la prise de FOSRENOL® et la présence de dépôts accompagnent d’autres lésions histologiques au niveau gastrique et duodénal. Matériel et méthode : Notre étude est rétrospective. Tous les patients dialysés ayant eu une biopsie gastrique ou duodénale, dans l’agglomération rouennaise, ont été listés. La prise de FOSRENOL® a été recherchée pour ces patients. Une étude histologique, de toutes les biopsies gastriques et duodénales des patients dialysés et ayant eu une biopsie gastrique ou duodénale après le début de la prise de FOSRENOL® ; ainsi que des biopsies gastriques et duodénales d’une population témoin, a été réalisée. Résultats : Sur les 514 patients dialysés ayant bénéficiés de biopsies gastriques ou duodénales, 111 ont reçu du FOSRENOL®, dont 58 avec des biopsies postérieures à la prise. Vingt-cinq (43,1%) patients ayant reçu un traitement par carbonate de lanthane et ayant eu une biopsie gastrique ou duodénale après cette prise, présentent des dépôts de lanthane (38 examens biopsiques), se localisant préférentiellement dans l’antre gastrique ou le duodénum. Le diagnostic a été initialement porté par le pathologiste dans seulement 5,3% des cas. Une réaction histiocytaire est associée à la prise de FOSRENOL® et à la présence des dépôts. La prise de FOSRENOL® et la présence des dépôts ne sont pas associées à une augmentation d’autres lésions histologiques gastro-duodénales comme la métaplasie intestinale, l’atrophie, la régénération, la présence de polynucléaires ou la présence d’Helicobacter pylori. Conclusion : Des dépôts de lanthane au niveau gastrique ou duodénal sont retrouvés chez 43,1% des patients, ayant eu une biopsie après le début de la prise, se localisant préférentiellement dans l’antre gastrique ou le duodénum. Ces dépôts sont encore peu diagnostiqués par le pathologiste (5,3%). Il s’y associe une réaction histiocytaire. Les autres éventuelles lésions histologiques gastro-duodénales ne sont pas plus fréquemment associées à la prise de FOSRENOL® ou à la présence de dépôts.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03031924
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, November 30, 2020 - 4:46:28 PM
Last modification on : Friday, December 4, 2020 - 3:29:34 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2021-11-30

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03031924, version 1

Citation

Emlyn Cornet. Étude histologique des biopsies gastriques et duodénales d’une cohorte de 58 patients traités par carbonate de lanthane. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03031924⟩

Share

Metrics

Record views

21